Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,62% à 3.738,91 points, les investisseurs ayant opté pour la prudence alors que la Réserve fédérale américaine a signalé la fin prochaine de sa politique monétaire d'assouplissement quantitatif (QE).

Sur la semaine, le CAC 40 a gagné 2,21%. L'indice a perdu 5,31% au mois de juin, sa plus forte baisse mensuelle depuis mai 2012. Il a gagné 0,2% sur le trimestre et 2,69% depuis le début de l'année.

* Dans ce contexte, les VALEURS BANCAIRES et certaines CYCLIQUES ont pesé.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-4,17% à 26,4 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et a été le principal contributeur au recul. CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,02% à 6,603 euros et BNP PARIBAS 1,34% à 41,975.

Du côté des cycliques, RENAULT a perdu 2,31% à 51,7 euros, VALLOUREC 2,21% à 38,875 euros, MICHELIN 2,05% à 68,7 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 2,04% à 55,73 euros.

* RENAULT a profité de la hausse de Nissan à la Bourse de Tokyo (+3,5%), une progression due à de bons indicateurs économiques japonais et alors que les deux groupes ont réalisé un record de 2,69 milliards d'euros de synergies en 2012.

* CAPGEMINI a perdu 3,01% à 37,55 euros, pénalisé par son concurrent Accenture, qui a abaissé sa prévision de résultat annuel en raison du recul des dépenses des clients de son activité de conseil et après avoir enregistré des revenus inférieurs aux attentes des analystes pour son troisième trimestre fiscal.

* À la hausse, ACCOR (+1,62% à 27,035 euros) a fini en tête du CAC 40, la valeur ayant clôturé la veille au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (alors à 26,54 euros).

* EDF a pris 1,39% à 17,835 euros. Exane BNP Paribas a relevé son objectif de cours sur le titre de 21 à 24 euros, le broker jugeant peu chère la valeur et estimant que les dépenses d'investissements actuelles réalisées dans le nucléaire porteront leurs fruits à l'avenir.

* EULER HERMES a ajouté 1,91% à 77,45 euros aux de 3% gagnés la veille qui ont permis à la valeur de combler un "gap" ouvert depuis fin mai à la faveur d'un rebond sur sa moyenne mobile à 50 jours (alors à 73,45 euros).

* AIR FRANCE-KLM a perdu 2,82% à 6,892 euros, pénalisée par des informations de presse évoquant le départ envisagé par Aeroflot de l'alliance commerciale SkyTeam ainsi que les difficultés de l'activité court et moyen-courrier qui devraient encore peser sur les résultats d'Air France.

* PSA a perdu 2,69% à 6,325 euros après un bond d'environ 5,5% jeudi en réaction à une information de Reuters selon laquelle la famille Peugeot est prête à céder le contrôle du groupe automobile si elle parvient à convaincre General Motors de renforcer l'alliance entre les deux groupes et d'injecter de nouveaux fonds.

Selon BFM Business, la famille Peugeot n'a pas l'intention de vendre sa participation.

* AREVA (-1,41% à 11,925 euros) a annoncé qu'Astorg Partners lui avait notifié sa décision de ne pas finaliser la reprise de Canberra, invoquant l'absence d'un financement adéquat.

* ALTRAN (+2,31% à 5,32 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir perdu 3,53% en une semaine.

* EUROPACORP a gagné 7,08% à 3,93 euros, plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small, la société de production et de distribution d'oeuvres cinématographiques créée par Luc Besson ayant fait état la veille d'une rentabilité record sur son exercice 2012-2013.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant