Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a chuté de 2,07% à 3.967,15 points, les marchés actions ayant mis fin à près de cinq semaines de hausse après que Ben Bernanke a évoqué la possibilité d'un début de sortie de la politique d'assouplissement quantitatif de la Fed. La contraction de l'activité en Chine en mai a également pesé sur la tendance :

* Les VALEURS CYCLIQUES ont souffert de la première contraction en sept mois de l'activité manufacturière en Chine, en raison d'une baisse des prises de commandes, selon l'indice préliminaire des directeurs d'achat (PMI) du secteur publié par la banque HSBC.

RENAULT a perdu 3,98% à 59,66 euros, UNIBAIL RODAMCO 3,75% à 197,7 euros, MICHELIN 3,71% à 68,30 euros. Hors CAC 40, PSA a perdu 5,26% à 6,99 euros.

RENAULT a été affecté aussi par le rappel de 841.000 véhicules dans le monde en raison de problèmes de direction auquel a dû se résoudre son partenaire japonais Nissan.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont été pénalisées par la perspective d'une réduction des achats d'actifs de la Réserve fédérale américaine.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 3,87% à 30,885 euros, AXA 3,0% à 14,715 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,21% à 7,257 euros, et BNP PARIBAS 2,76% à 44,78 euros.

* CARREFOUR (-5,10% à 23,17 euros), qui a accusé la plus forte baisse du CAC 40, se replie de 3,42% au lendemain d'une hausse de 4,7%. Des traders indiquent que des investisseurs vendent Carrefour après la confirmation de la vente par le distributeur de la participation résiduelle de 25% dans sa coentreprise au Moyen-Orient à son partenaire local Majid Al Futtaim (MAF) pour un montant de 530 millions d'euros.

* GEMALTO (+2,27% à 65,77 euros) signe la seule hausse du CAC 40 et poursuit son rattrapage après avoir sous-performé l'indice. Le groupe avait déjà pris 2,58% la veille, soutenue aussi, selon un analyste, par l'annonce de l'intégration de la technologie de Qualcomm permettant la conception et le déploiement rapides et rentables de solutions de communications entre machines (M2M).

* CLUB MÉDITERRANÉE (+1,84% à 13,83 euros) signe de son côté la deuxième plus forte hausse du SBF 120 derrière Gemalto, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 13,4 euros.

* SOITEC (-7,96% à 2,89 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé le lancement d'un plan d'économies pour permettre un retour à la profitabilité du groupe, qui a creusé ses pertes sur 2012-2013, sous l'effet du ralentissement du marché des PC.

* ARÉVA a lâché 3,8% à 12,4 euros. Le groupe nucléaire a annoncé que 13 de ses employés avaient été blessés jeudi lors de l'attaque de la mine d'uranium de Somaïr, au Niger, sans préciser leur état médical.

* GROUPE GORGÉ a fait un bond de 7,8% à 7,46 euros, le groupe spécialisé notamment dans le secteur de la sécurité ayant annoncé la veille son développement dans l'impression en 3 dimensions (3D) avec l'acquisition de Phidias Technologies.

Alexandre Boksenbaum-Granier et raoul Sachs, édité par Matthieu Protard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant