Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris
Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en hausse de 1,67% à 3.063,12 points dans un marché relativement peu actif (84% des volumes quotidiens échangés ces trois derniers mois sur Nyse Euronext) à la veille du sommet européen.

* Les CYCLIQUES ont repris des couleurs en fin de séance, soutenues par une hausse de 5,9% des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis en mai, contre +1,0% attendu, à un plus haut de deux ans.

TECHNIP (+6,19% à 79,46 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120, et VALLOUREC a avancé de 2,74% à 28,91 euros alors que le baril de brut léger américain gagnait 0,9% vers 17h45. Leur indice sectoriel européen a pris 2,18%.

* Les GROUPES INTERNATIONAUX réalisant la plus grande partie de leur activité en dehors de l'Europe ont également été soutenus par la faiblesse de l'euro, qui s'échange à moins de 1,25 dollar (1,2455 dollar au moment de la clôture).

MICHELIN a pris 3,26% à 48,44 euros, ALSTOM 2,74% à 24,19 euros et EADS 2,56% à 26,625 euros.

* ALCATEL-LUCENT a fini sur un gain de 5,54% à 1,277 euro après avoir abandonné plus de 9% au cours des quatre séances précédentes.

* Les BANCAIRES européennes (+2,49%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe alors que l'Espagne est déterminée à conserver un accès au marché pour refinancer sa dette et va appeler ses partenaires du sommet européen à utiliser les instruments existants pour stabiliser les marchés financiers.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE s'est octroyé 3,58% à 17,09 euros, BNP PARIBAS 3,09% à 28,355 euros et CRÉDIT AGRICOLE 2,96% à 3,231 euros.

* A rebours de tendance, PUBLICIS (-0,81% à 35,66 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur n'ayant pas réussi à franchir une résistance technique à près de 36 euros. Elle pourrait désormais revenir sur un support autour de 32,5 euros, estiment des analystes graphiques.

* AIR LIQUIDE (-0,7% à 85,62 euros) a signé la seule autre baisse du CAC 40. Le groupe, qui avait décidé l'attribution gratuite d'une action nouvelle pour 10 détenues, a annoncé l'indemnisation, à compter de ce mercredi, de ses actionnaires dont le nombre de titres n'est pas divisible par 10.

* Les groupes évoluant dans l'industrie chimique ont été pénalisés par des révisions à la baisse de prévisions de résultats des analystes pour le secteur, notamment ceux de Credit Suisse, en raison des incertitudes économiques.

ARKEMA (-2,6% à 47,83 euros) et SOLVAY (-2,42% à 72,99 euros) ont signé les deux plus fortes baisses du SBF 120. L'indice sectoriel Stoxx n'a, lui, pris que 0,42%.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant