Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris

le
0
RENAULT DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
RENAULT DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 gagne 1,3% à 3.249,36 points à 13h05, dans un marché nerveux alors que François Hollande et Angela Merkel s'entretiennent de l'application des décisions du conseil européen de fin juin et de l'aide à apporter à l'Espagne.

* MICHELIN (+7,46%, plus forte hausse du CAC 40) a confirmé tabler sur une nette hausse de son résultat opérationnel 2012 en dépit d'un marché automobile toujours très difficile, en particulier en Europe.

* RENAULT (+6,98%) a publié des résultats semestriels impactés par la dégradation du marché automobile en Europe mais est parvenu à rester bénéficiaire sur la période, contrairement à son concurrent PSA PEUGEOT CITROËN (-1,36%), moins internationalisé.

* EADS (+6,38%) a relevé ses prévisions pour 2012 grâce à un deuxième trimestre largement meilleur que prévu, mais sa filiale Airbus a reporté la mise en service de l'A350 au second semestre 2014 à la suite d'un problème de perçage des ailes du futur long courrier.

* PPR (+5,3%) figure également parmi les plus fortes hausses du CAC 40, le groupe ayant publié la veille des résultats portés par la performance de ses activités dans le luxe.

LVMH, qui a accusé une baisse de sa marge au premier semestre, perd de son côté 2,08%.

* LAFARGE (+5,28%), qui a confirmé ses objectifs annuels après un deuxième trimestre pénalisé par la Grèce, a reçu des marques d'intérêt pour ses cessions d'actifs.

* TOTAL gagne 2,53% après avoir annoncé un acompte sur dividende de 0,59 euro au titre du deuxième trimestre, en hausse de 3,5% par rapport au premier trimestre, sur fond de résultats en croissance malgré un prix du brut moins favorable et un recul de sa production.

* DANONE (+1,82%) s'est appuyé sur les pays émergents pour accroître ses ventes au premier semestre mais la baisse de la consommation en Europe de l'Ouest, notamment en Espagne, a pesé sur sa marge, un scénario amené à se durcir sur la deuxième partie de l'année.

* A rebours de tendance, SAINT-GOBAIN chute de 10,72%, plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, le groupe ayant annoncé la veille anticiper une nouvelle baisse de son résultat opérationnel au second semestre après celle des six premiers mois de l'année.

* VALLOUREC plonge de 8,75% après avoir lancé un avertissement sur ses ventes annuelles à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels.

* ATOS (-3,93%) a annoncé une nette amélioration de sa marge opérationnelle au premier semestre et a confirmé ses prévisions annuelles malgré la déception sur les ventes de sa division Worldline et le repli de son chiffre d'affaires en France, au Benelux et en Espagne.

* AREVA progresse de 9,31%, plus forte hausse du SBF 120 au lendemain d'un relèvement par le spécialiste public du nucléaire de ses prévisions financières pour 2012 après avoir publié des résultats semestriels supérieurs aux attentes.

* INGENICO bondit de 8,67%, porté par la hausse supérieure aux attentes des résultats semestriels du spécialiste des terminaux de paiements, qui a profité de son activité dans les pays émergents.

* SOLVAY s'octroie 7,86%, le groupe de chimie ayant publié un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et confirmé son objectif de résultat annuel, la réduction de ses coûts ayant contribué à compenser les difficultés de sa branche plastiques.

* VALEO (-2,45%) a annoncé que les constructeurs automobiles asiatiques étaient devenus ses principaux clients au premier semestre, permettant à l'équipementier automobile de compenser la dégradation en Europe qui a contraint PSA à engager une vaste restructuration.

* CGGVERITAS (-1,53%) a confirmé ses perspectives pour cette année malgré l'amélioration de sa rentabilité au deuxième trimestre, supportée notamment par le redressement de ses opérations marines, une activité soutenue en traitement-réservoir et une saisonnalité terrestre plus favorable dans les services.

* INTERPARFUMS cède 2,08%. Burberry a mis fin à ses discussions avec Interparfums au sujet de leur accord de licence et a dit qu'il recherchait d'autres façons de développer son activité dans les parfums et les cosmétiques.

* CEGEREAL (+2,53%) a annoncé le refinancement pour 400 millions d'euros de l'intégralité de sa dette bancaire arrivant à maturité en mars 2013 auprès de quatre banques, malgré un contexte de crédit difficile.

* SECHILIENNE-SIDEC (+2,44%) a annoncé un bénéfice net en recul de 22,5% au premier semestre, à 16,8 millions d'euros. Hors fiscalité outre-mer, ce profit ressort en hausse de 66% grâce aux bonus contractuels résultant notamment de la forte disponibilité de l'activité thermique et les bonnes conditions d'exploitations dans tous les secteurs.

Le producteur indépendant d'électricité a aussi confirmé ses objectifs d'Ebitda et de résultat net pour 2012 et 2016.

* NRJ GROUP (-1,35%) a publié jeudi soir un chiffre d'affaires en progression de 1,3% au premier semestre, à 187,7 millions d'euros. Le groupe a dit avoir enregistré au début du troisième trimestre une progression de ses recettes publicitaires mais a souligné que la visibilité restait "très limitée."

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant