Les valeurs à suivre sur les marchés américains

le
0
TWITTER, À SUIVRE À WALL STREET
TWITTER, À SUIVRE À WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Principales valeurs à suivre mercredi à Wall Street :

* BOEING a annoncé mercredi sa première perte trimestrielle depuis près de sept ans, en raison de charges liées aux programmes 787, 747 et KC-46. L'action gagnait 1,6% en avant-Bourse.

* FIAT CHRYSLER AUTOMOBILE (FCA) a déclaré mercredi un bénéfice d'exploitation en baisse de 14% au deuxième trimestre, en raison de charges liées à des rappels et à des transferts de capacités en Amérique du Nord, annonce qui a provoqué une nette baisse de l'action.

* APPLE a vendu plus d'iPhone que Wall Street ne le pensait au troisième trimestre et la firme à la pomme projette un chiffre d'affaires du trimestre en cours dépassant les prévisions de nombre d'analystes, apaisant ceux qui craignaient que les ventes de son produit phare ne puissent plus progresser. L'action, en baisse de 8,2% depuis le début de l'année, gagne 6% à 102,49 dans les échanges d'avant-Bourse.

* TWITTER a annoncé mardi sa croissance du chiffre d'affaires trimestriel la plus faible depuis son introduction en Bourse en 2013, le site de micro-blogging souffrant de la concurrence d'applications telles que Snapchat et Instagram. L'action chute de 10,8% à 16,45 dollars en avant-Bourse.

* COCA-COLA. Le géant des sodas a annoncé mercredi un recul de 5,1% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre en faisant état de conditions de marché difficiles sur plusieurs de ses marchés, notamment en Chine.

* HILTON WORLDWIDE HOLDINGS. Le groupe hôtelier a publié mercredi des résultats légèrement inférieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre et réduit sa prévision de revenu par chambre disponible (RevPar) pour l'ensemble de l'exercice. Le titre flanche de 4,1% à 22,90 dollars avant l'ouverture.

* COMCAST a annoncé une baisse de 5% de son bénéfice trimestriel, en raison d'une baisse des ventes de la division cinéma, mais le groupe de médias a pu battre le consensus de Wall Street en raison de la croissance des segments services et internet à haut débit.

* NORTHROP GRUMAN. Le groupe de défense a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu et relevé pour la seconde fois ses prévisions pour l'ensemble de l'année, grâce à une hausse des livraisons de F-35 dont il fabrique la section centrale.

* T-MOBILE US, le troisième opérateur mobile américain, a annoncé une hausse de 12,8% de son chiffre d'affaires trimestriel à $9,2 milliards, ayant attiré de nouveaux clients grâce à des offres promotionelles. Toutefois, le bénéfice net PDG a diminé à $225 millions (25 cents/action) contre $361 millions (42 cents) un an auparavant.

* GENERAL DYNAMICS a annoncé une baisse de 2,8% de son C.A. trimestriel, en raison d'une baisse des ventes des systèmes de combat et dans son pôle aéronautique. Le C.A. a été de $7,67 milliards au deuxième trimestre contre $7,88 milliards un an plus tôt. Le bénéfice net erst de $758 millions ($2,44/action) contre $752 millions ($2,27) un an auparavant.

* UNITED STATES STEEL. Le sidérurgiste gagne 4,6% à 24,00 dollars en avant-Bourse après avoir annoncé mardi soir une amélioration de sa situation financière au deuxième trimestre.

* AKAMAI TECHNOLOGIES - L'action du distributeur de contenus en ligne chutait de 11% dans les échanges après-Bourse mardi en réaction à des prévisions inférieures aux consensus pour le troisième trimestre.

* ANADARKO PETROLEUM a annoncé une perte nette moins importante que prévu au deuxième trimestre, grâce aux réductions de coûts opérés pour faire face à une déprime prolongée des cours des produits pétroliers.

* LUMBER LIQUIDATORS. Le spécialiste du parquet a vu ses ventes baisser en avril-juin pour le cinquième trimestre consécutif, souffrant toujours de mauvaise presse après une émission de télévision qui a dénoncé en mars 2015 les niveaux élevés de formaldehyde dans certains types de parquets. L'action perd près de 6% en avant-Bourse.

* ELI LILLY & CO. John Lechleiter, directeur général depuis avril 2008, prendra sa retraite à la fin de l'année et laissera sa place au vice-président senior David Ricks, a annoncé le groupe pharmaceutique mercredi au lendemain de la publication de résultats meilleurs qu'attendu.

* HESS a publié une perte trimestrielle réduite, conséquence des efforts déployés pour réduire les coûts et le pétrolier a une fois de plus réduit sa prévision budgétaire pour la prospection et la production cette année.

(Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant