Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris

le
0
PSA, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
PSA, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, qui reprend son souffle après sept séances de hausse sur neuf depuis que Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, a affirmé le 26 juillet que la BCE était prête à faire tout son possible dans le cadre de son mandat pour assurer la pérennité de l'euro.

L'indice CAC 40 cède 0,58% à 3.433,34 points à 12h25, après avoir gagné 12% depuis l'annonce de Mario Draghi.

* CRÉDIT AGRICOLE, qui cherche à céder sa filiale grecque Emporiki, perd 1,83% au lendemain d'un bond de 6,65%.

Standard & Poor's a abaissé mardi soir la perspective de la note de crédit de la Grèce de stable à négative, jugeant qu'Athènes pourrait avoir besoin de nouveaux soutiens de la part des créanciers internationaux.

Moins exposées que CASA en Grèce, BNP PARIBAS abandonne 0,83% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE prend 0,41%. L'indice Stoxx des banques de la zone euro cède 1,07%, avec les banques grecques (-4,18%).

* Les CYCLIQUES pâtissent également de prises de bénéfices alors que la Banque de France prévoit un recul de 0,1% de l'économie française au troisième trimestre.

Les GROUPES EXPORTATEURS pâtissent aussi d'un euro oscillant entre 1,23 et 1,24 dollar, contre moins de 1,21 dollar avant l'intervention de Mario Draghi.

SCHNEIDER ELECTRIC (68% de son chiffre d'affaires en dehors de l'Europe) est en repli de 2,49%, plus forte baisse du CAC 40, après avoir gagné plus de 22% depuis l'annonce de Mario Draghi.

VALLOUREC se contracte de 1,88%, LVMH de 1,44% et ALCATEL-LUCENT de 1,36% - ces trois groupes réalisent près de 70% de leur activité en dehors de l'Europe.

L'indice Stoxx du secteur automobile recule de 1,1% et celui de la construction de 0,7%.

* AIR FRANCE-KLM cède 2,34%. Les stewards et hôtesses de l'air de la compagnie allemande LUFTHANSA (-3,84%) menacent de faire grève afin de faire pression sur la direction en pleine renégociations salariales. Le personnel navigant membre du syndicat Ufo se sont prononcés à 97,5% en faveur d'une grève, selon le syndicat.

* A rebours de tendance, PSA avance de 2,38%, plus forte hausse du CAC 40. Kepler a relevé sa recommandation à "acheter", contre "conserver" sur la valeur, mais a maintenu son objectif de cours à 9 euros, un niveau plus vu par le titre depuis début mai.

La valeur d'entreprise de PSA (dette incluse) représente environ 7,2 fois l'Ebitda attendu pour 2013 par les analystes et moins de la moitié du chiffre d'affaires prévu pour l'an prochain, contre des multiples de respectivement 8,1 et 0,8 pour RENAULT (-0,18%).

Dans le sillage de PSA, FAURECIA, détenue à 57% par PSA, avance de 1,87%.

* SOITEC (+9,18%) signe la plus forte hausse du SBF 120, la présence importante du fabricant de matériaux semi-conducteurs dans un appel d'offres de la technologie photovoltaïque à concentration accentuant le rebond du titre, qui a fondu de 22% le mois dernier.

* MAUREL & PROM (+2,6%) a annoncé une progression de 24% de son chiffre d'affaires au premier semestre à la faveur de la hausse des cours du pétrole et de la prise en compte pour la première fois des ventes d'huile du champ de Sabanero, en Colombie.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant