Les valeurs à suivre à Wall Street

le
0
MICROSOFT, À SUIVRE SUR LES MARCHÉS AMÉRICAINS
MICROSOFT, À SUIVRE SUR LES MARCHÉS AMÉRICAINS

(Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à Wall Street.

* GENERAL ELECTRIC a annoncé vendredi une hausse de 2,5% du bénéfice de ses opérations poursuivies, imputable à une demande solide aux Etats-Unis où les ventes d'équipements de production d'énergie ont compensé les effets de la fragilisation de l'économie européenne.

Le premier conglomérat américain a dit avoir dégagé un bénéfice net - prenant en compte les opérations arrêtées - en baisse de 15,8% à 3,11 milliards de dollars, 29 cents par action, contre 3,69 milliards, 35 cents par titre un an auparavant.

Le bénéfice des opérations poursuivies s'est quant à lui inscrit à 3,66 milliards contre 3,57 milliards au deuxième trimestre 2011.

L'action prenait 1% en avant-Bourse.

* MICROSOFT a publié jeudi soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée, après avoir passé une lourde charge au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne.

Au titre de son quatrième trimestre fiscal, Microsoft a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt.

Microsoft n'avait pas accusé de perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse en 1986.

* GOOGLE a vu son chiffre d'affaires augmenter de 21% au deuxième trimestre, le succès croissant des publicités insérées dans les pages du numéro un mondial de la recherche en ligne ayant largement compensé la baisse des tarifs des encarts.

L'action Google gagnait 3% à 611 dollars en après-Bourse. Elle avait terminé la séance sur le Nasdaq à 593 dollars.

Son bénéfice net trimestriel ressort à 2,79 milliards de dollars, soit 8,42 dollars par action sur une base consolidée.

* SCHLUMBERGER a annoncé une hausse de 5% de son bénéfice trimestriel soutenu par la progression de son chiffre d'affaires en dehors de l'Amérique du Nord et du sursaut de ses activités de forage en eaux profondes.

Le numéro un mondial des services parapétroliers a dégagé un bénéfice de 1,40 milliard de dollars, 1,05 dollar par action, contre 1,34 milliard, 98 cents par titre un an auparavant.

* XEROX a annoncé vendredi un bénéfice par action ajusté de 26 cents et un chiffre d'affaires en baisse de 1%.

Le groupe de photocopieurs et d'imprimantes a dit prévoir un bpa ajusté de 1,07 à 1,12 dollar pour l'exercice annuel, contre 1,11 prévu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour le seul troisième trimestre, il anticipe un BPA de 24 à 26 cents (consensus: 27 cents).

* ADVANCED MICRO DEVICES (AMD) a publié jeudi un résultat trimestriel en baisse et dit anticiper un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au titre du troisième trimestre, faisant chuter son titre de plus de 5% après la clôture.

* SANDISK a annoncé jeudi avoir dégagé un bénéfice et un chiffre d'affaires en très fort recul quoique supérieurs aux attentes en dépit de la baisse des prix qui sévit sur le marché de la conservation de données numériques.

Son bénéfice est ressorti à 13 millions de dollars, soit 5 cents par action au deuxième trimestre, contre 248 millions, 1,02 dollar par titre, un an auparavant.

Hors exceptionnels, le BPA a atteint 21 cents contre 18 cents attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

* EBAY a abaissé jeudi sa prévision de résultat annuel et du troisième trimestre afin d'intégrer l'impact d'une émission de dette de 3 milliards de dollars mise à prix le même jour.

Cette émission devrait selon lui augmenter de 32 millions de dollars les intérêts à rembourser en 2012.

Il anticipe pour le troisième trimestre un BPA de 41 à 43 cents contre 42 à 44 cents précédemment, et un BPA annuel de 1,89 à 1,94 dollar contre 1,91 à 1,96 auparavant.

Hors exceptionnels, eBay prévoit un BPA du 3e trimestre de 52 à 54 cents (consensus Thomson Reuters I/B/E/S: 55 cents) et annuel de 2,28 à 2,33 dollars (consensus: 2,36 dollars).

* DELL entend multiplier par cinq le volume de son activité de logiciels qui pourrait ainsi représenter à terme 25% des bénéfices du numéro 3 mondial des ordinateurs personnels.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant