Les valeurs à suivre à Wall Street

le
0
GENERAL ELECTRIC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET
GENERAL ELECTRIC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street.

* INTEL a engagé des discussions avec le gouvernement israélien sur un projet d'investissement de 10 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros), a déclaré un haut responsable gouvernemental au quotidien Yedioth Ahronoth.

* CONSTELLATION BRANDS a annoncé des résultats inférieurs aux attentes du marché, évoquant notamment une hausse des coûts de production.

L'action de la société, qui produit notamment les vins Robert Mondavi et Ravenswood, perd 2,2% avant-Bourse.

Le groupe a publié un bénéfice net de 52,9 millions de dollars, soit 27 cents par action, contre 72,0 millions, soit 38 cents, un an auparavant. Hors exceptionnels le bénéfice par action atteint 38 cents alors que le consensus était à 40 cents.

Le chiffre d'affaires a progressé de 6% à 673,4 millions.

* DISNEY a annoncé lundi que le mandat de son directeur général Bob Iger avait été prolongé de 15 mois au 30 juin 2016.

* La Commission européenne a donné son aval au rachat du fabricant italien de composants destinés à l'aéronautique Avio par l'américain GENERAL ELECTRIC qui a garanti aux autorités européennes que les informations stratégiques concernant l'Eurofighter seraient protégées.

* NIELSEN rejoindra le S&P 500 à compter du 8 juillet, a annoncé lundi Standard & Poor's. Il y remplacera SPRINT.

* AMERICAN AIRLINES et US AIRWAYS. La fusion des deux compagnies aérienne est désormais visée par une enquête ouverte par une vingtaine de procureurs américains, venus s'ajouter à la procédure du département de la Justice.

* TIME WARNER discute de l'achat d'un nouveau siège à Manhattan et de la vente de l'actuel siège pour une valeur qui pourrait atteindre 1,3 milliard de dollars.

* VALEURS PHARMACEUTIQUES. ONYX suscite la convoitise d'un certain nombre d'acteurs du secteur dont PFIZER et NOVARTIS, a-t-on appris de deux sources proches du dossier lundi. La société de biotechnologies a rejeté une offre d'AMGEN, jugée trop basse.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant