Les valeurs à suivre à Wall Street

le
0
FACEBOOK ACQUIERT WHATSAPP
FACEBOOK ACQUIERT WHATSAPP

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* WAL-MART STORES a livré jeudi une prévision annuelle qui n'est pas à la hauteur des attentes des analystes et a dit que la croissance du chiffre d'affaires se heurterait cette année à un alourdissement de la fiscalité, à des conditions de crédit plus difficiles et à une réduction des coupons d'alimentation pour des millions d'Américains.

* FACEBOOK a annoncé mercredi soir la plus grosse acquisition de sa récente histoire avec l'achat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars en numéraire et en titres, une opération qui illustre la détermination du réseau social à reprendre la main chez les jeunes avec la communication mobile. L'action perdait 5% en après-Bourse.

* TESLA MOTOR a publié mercredi soir des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus par la demande pour son modèle S, et a dit prévoir une hausse de plus de 55% des livraisons de celui-ci cette année. Le titre gagnait plus de 12% dans les transactions hors séance.

* SAFEWAY, numéro deux américain de la grande distribution de produits alimentaires, a annoncé mercredi soir avoir engagé des discussions en vue d'une possible vente. Reuters avait rapporté en octobre que des fonds d'investissement s'intéressaient au dossier. Le titre gagnait 4,3% dans les transactions hors séance.

* MERCK & CO. Plusieurs groupes de produits de grande consommation et de santé, parmi lesquels figurent Bayer et Novartis étudient un rachat des activités hygiène grand public de Merck, qui pourraient valoir entre 10 et 12 milliards de dollars, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

* PEPSICO. L'investisseur activiste Nelson Peltz a relancé sa campagne en faveur d'une scission du groupe en écrivant au conseil d'administration.

* NEW YORK TIMES. Le milliardaire mexicain Carlos Slim envisage d'augmenter sa participation dans l'éditeur de presse en exerçant des warrants reçus lorsqu'il a accordé un prêt à l'entreprise, a rapporté Bloomberg.

* BANK OF AMERICA. Le directeur général du groupe bancaire, Brian Moynihan, a bénéficié d'une augmentation de 17% de sa rémunération en 2014, à 14 millions de dollars, montre une notification aux autorités de régulation rendue publique mercredi.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant