Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LE CAC ET LES VALEURS BANCAIRES EN RECUL À MI-SÉANCE
LE CAC ET LES VALEURS BANCAIRES EN RECUL À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est en baisse à la mi-séance, sur fond d'attentisme des investisseurs, avant la publication, à 13h30 heure française, du compte-rendu du 10 mars du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, qui concerne notamment ses taux directeurs.

A 12h42, l'indice phare à la bourse de Paris abandonne 0,14% à 4.278,68 points.

* Les VALEURS BANCAIRES (-1,82%) sont en net recul, dans le sillage des établissements italiens qui, selon plusieurs analystes, continuent d'inquiéter les marchés, alors que le gouvernement italien cherche une solution pour la gestion de leurs créances douteuses.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, plus forte baisse du CAC 40, baisse de 2,42%, BNP PARIBAS de 2,15% et CRÉDIT AGRICOLE 1,22%.

* De son côté, KERING recule de 1,79%, plusieurs analystes soulignant le contexte difficile du secteur du luxe avec une baisse du tourisme en Europe, le ralentissement au Japon et la nette détérioration du marché aux Etats-Unis.

Dans le même secteur, L'ORÉAL recule de 0,58%, tandis que LVMH résiste et gagne 0,38%.

* Dans ce contexte, les VALEURS au profil plus DÉFENSIF, comme le secteur de la santé, et les valeurs liées à la consommation, résistent.

SANOFI (+0,95%), plus forte hausse du CAC 40, profite également de la reprise des spéculations sur une consolidation dans le secteur de la SANTÉ, au lendemain de l'échec de la fusion entre PFIZER et Allergan. Dans le même secteur, GENFIT gagne 3,17%.

De leur côté, CARREFOUR et SODEXO montent de respectivement 0,34% et 0,21%.

* VIVENDI prend 0,80%, alors qu'un porte-parole du groupe français a déclaré que Vivendi était au capital de Telecom Italia, "pour se développer et investir à long terme, pas pour supprimer des emplois".

* Hors CAC 40, VALLOUREC, plus forte hausse du SBF 120, poursuit son rebond de la veille (+6,73%) et décolle de 5,21%, la valeur bénéficiant toujours d'un effet de rattrapage, selon plusieurs analystes, qui soulignent la profondeur du portefeuilles de la société parapétrolière dans un contexte de baisse des prix du pétrole.

(Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant