Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, la prudence l'emportant dans un climat d'incertitude avant l'élection présidentielle américaine de mardi et l'ouverture, jeudi, du Congrès du Parti communiste chinois.

A 12h57, l'indice CAC 40 perdait 0,96% à 3.458,85 points dans des volumes représentant moins de 550 millions d'euros, soit 28% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext.

* Les CYCLIQUES et les FINANCIÈRES sont les premières victimes en Bourse de la prudence des investisseurs, d'autant que l'indice chinois PMI HSBC des services s'est tassé à 53,5 en octobre après un plus haut de quatre mois de 54,3 en septembre.

TECHNIP cède 1,9%, plus forte baisse du CAC 40, VINCI 1,86%, STMICROELCTRONICS 1,48% et MICHELIN 1,43%. L'indice Stoxx des minières en Europe perd 1,02% et celui de l'automobile 1,17%.

Du côté des financières, les banques de la zone euro lâchent 1,25%, SOCIETE GENERALE 1,56%, CREDIT AGRICOLE 0,84% et BNP PARIBAS 0,41%.

* CGG VERITAS recule de 2,9%, plus forte baisse du SBF 120 malgré la publication de résultats en nette hausse au troisième trimestre et sa confiance dans la fin de l'exercice 2012.

Les résultats du groupe avaient été anticipés, explique un trader soulignant le gain de 4,5% de la valeur entre le 23 octobre et le 2 novembre contre une hausse de 2,5% pour le SBF 120.

* A rebours de tendance, ALCATEL-LUCENT reprend 2,18%, plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120, après avoir subi une chute de 5,5% vendredi suite à l'annonce d'une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée.

Plusieurs brokers ont abaissé leur recommandation et/ou objectif de cours sur la valeur suite à cette publication.

* ILIAD progresse de 2,12%, JPMorgan, qui a relevé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "surpondérer" et son objectif de cours de 140 à 155 euros, estimant que le groupe reste bien positionné pour une croissance solide.

* JCDECAUX avance de 2,05% à 16,935 euros, la valeur comblant un "gap" ouvert le 24 octobre après un rebond sur son plus bas de l'année inscrit le 24 octobre à 15,75 euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC abandonne 1,83%. Le groupe s'est pourtant dit confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs à court terme, à savoir un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros cette année et un Ebitda ajusté d'au moins 210 millions d'euros en 2013.

Mais selon Gilbert Dupont la poursuite à moyen terme de la hausse du titre (+110% depuis le début de l'année) ne pourra se faire qu'avec la concrétisation progressive de la nouvelle feuille de route du groupe à horizon 2017, induisant 1/ des opérations de croissance externe successives et rapidement intégrées 2/ couplées à une croissance organique dynamique (5% minimum) dans une conjoncture incertaine.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant