Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LAFARGE, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC40 À MI-SÉANCE
LAFARGE, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC40 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 0,26% à 4.319,57 points à 13h28 dans un marché hésitant en raison des incertitudes entourant la conjoncture économique mondiale et qui digère les publications de résultats qui se poursuivent à un rythme soutenu.

* Plus gros volume de la cote, PSA PEUGEOT CITROËN gagne 2,48% après avoir officialisé ce matin son projet d'augmentation de capital de trois milliards d'euros avec Dongfeng Motor et l'Etat français afin d'accélérer sa transformation après une deuxième année consécutive de perte.

PSA a ramené sa consommation de free cash flow opérationnel à 426 millions d'euros en 2013, hors charges de restructuration, contre 3 milliards l'année précédente.

* LAFARGE (+2,9%) signe la plus forte hausse du CAC 40 après la confirmation des objectifs d'économies et de réduction de dette du numéro mondial du ciment, malgré des résultats trimestriels encore affectés par des effets de change défavorables.

* CRÉDIT AGRICOLE S.A. gagne 1% après avoir renoué avec un bénéfice en 2013. La banque indique que le plan stratégique qu'elle dévoilera le 20 mars lui permettra de devenir leader européen de la banque universelle de proximité en 2020. Fort d'un bénéfice net de 2,5 milliards d'euros l'an dernier, après une perte historique de quelque 6,5 milliards en 2012, CASA proposera un dividende.

* VALLOUREC (4,7%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120, affecté par une décision antidumping des autorités américaines défavorable aux sociétés fabricant des tubes d'acier sur le territoire des Etats-Unis.

* ALSTOM perd encore 3,6%. UBS et Nomura ont abaissé leurs objectifs de cours, respectivement de 24 à 20 euros et de 25 à 17 euros. L'inquiétude grandit autour d'Alstom depuis que BOUYGUES (-1,7%) a procédé à une dépréciation de 1,4 milliard d'euros sur sa participation de 29,4% dans le groupe.

* NEXITY (+4,2% à 31,15 euros) est en tête des hausses du SBF 120 et retrouve son niveau d'il y a deux ans et demi après que le promoteur immobilier a annoncé des résultats annuels meilleurs qu'attendu et des perspectives jugées "rassurantes" par des analystes.

* AB SCIENCE perd 4,6% et marque une pause après avoir bondi de près de 29% au cours des deux dernières séances sur les perspectives du masitinib, la molécule phare multitraitements de la société pharmaceutique.

* SOPRA bondit de 6,6% après avoir annoncé une marge opérationnelle meilleure qu'attendu en 2013.

* AIRBUS GROUP (-1%) est pénalisé par la hausse de l'euro contre dollar. Par ailleurs, l'Agence brésilienne de l'aviation civile (Anac) a estimé que l'aéroport international de Sao Paolo n'était pas prêt à accueillir le superjumbo d'Airbus, l'A380, rapportent Les Echos et Le Figaro.

AIR FRANCE-KLM (-0,9%), selon Les Echos, avait programmé le début de la liaison avec Sao Paolo à l'occasion la Coupe du monde de football cet été.

* ATOS perd 3,7% après un chiffre d'affaires annuel inférieur au consensus qui suscite des inquiétudes. La SSII a annoncé une hausse de ses résultats en 2013 et confirmé son projet d'introduire en Bourse cette année sa division d'activité de paiements et traitements de transaction Worldline.

* CARMAT GAGNE 1,56%. Le premier malade à porter le coeur artificiel mis au point par Carmat est dans un état "satisfaisant", a fait savoir mardi l'hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, 60 jours après l'intervention chirurgicale.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant