Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LES VALEURS BANCAIRES DÉLAISSÉES À MI-SÉANCE À PARIS
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LES VALEURS BANCAIRES DÉLAISSÉES À MI-SÉANCE À PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, qui évolue en baisse à la mi-journée, plombée par les valeurs cycliques et les inquiétudes entourant le calendrier du dénouement des mesures de soutien de la Réserve fédérale à l'économie américaine.

A 12h42, l'indice CAC 40, qui a multiplié la semaine dernière les plus hauts annuels et enregistré sa huitième semaine consécutive de hausse, lâche 0,64% à 4.097,63 points.

* LAFARGE (-3,1%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du secteur européen de la construction (-1,23%), le cimentier souffrant des inquiétudes entourant la situation en Egypte où il possède une usine à 200 km du Caire.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont pénalisées par les spéculations autour de la politique monétaire de la Fed à la veille de la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.

VINCI lâche 1,49%, ARCELORMITTAL 1,48%, RENAULT 1,47% et SAINT-GOBAIN 1,41%. L'indice Stoxx des ressources de base cède 1,22% et celui de l'automobile 0,42%.

* Les BANCAIRES européennes (-1,14%) sont délaissées dans un contexte de doutes sur la politique de la Fed, qui occasionne un recul des obligations gouvernementales et une hausse des taux d'intérêt à 1,91% pour le Bund à 10 ans, au plus haut depuis mars 2012, dans le sillage des Treasuries américains à des plus hauts de deux ans, à 2,86%.

SOCIETE GENERALE recule de 1,89%, CREDIT AGRICOLE de 1,61% et BNP PARIBAS de 1,39%.

* A rebours de tendance, GEMALTO (+1,04%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et a inscrit en matinée un nouveau plus haut historique à 87,49 euros. De nombreux analystes se montrent optimistes pour le groupe, qui publiera ses résultats semestriels jeudi 29 août, et s'attendent à une accélération de son activité et une amélioration de ses résultats au second semestre.

* PUBLICIS gagne 0,81% à 57,28 euros, la valeur rebondissant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 56,82 euros.

* De même, SOITEC avance de 2,56% à 2,0 euros, plus forte hausse du SBF 120, la valeur rebondissant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 1,94 euro.

* PSA grimpe de 0,49%. Morgan Stanley estime que la reprise économique en Europe associée à une discipline en matière de coûts et de stocks pourraient bénéficier au constructeur.

* M6 (-4,63% à 14,22 euros) enregistre la plus forte baisse du SBF 120 après avoir enfoncé un support technique à près de 14,5 euros. La valeur souffre également d'arbitrages avec TF1 (+1,06% à 10,92 euros) sur fond d'inquiétudes autour de la consommation en France et de ses effets sur les recettes publicitaires.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant