Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LVMH EN BAISSE À MI-SÉANCE E NBOURSE DE PARIS
LVMH EN BAISSE À MI-SÉANCE E NBOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée, dans l'attente de la publication de l'indice ISM non manufacturier aux Etats-Unis après ceux publiés en zone euro et en Chine.

A 13h01, l'indice CAC 40 prend 0,05% à 4.249,89 points :

* De nombreuses VALEURS EXPOSÉES à l'économie chinoise perdent du terrain à la suite de l'annonce en Chine d'une croissance de l'activité des services tombée à un plus bas depuis août 2011.

LVMH cède 1,37%, plus forte baisse du CAC 40, PERNOD RICARD 1,04%, DANONE 0,68%, ARCELORMITTAL 0,66% et KERING 0,62%.

* PUBLICIS abandonne 1,22%. Selon un trader en poste à Paris, la valeur est pénalisée par les propos sur CNBC de Maurice Lévy, président du directoire de Publicis, évoquant des reports d'investissements de la part de ses clients en fin d'année dernière.

* EDENRED (-4,32%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, plusieurs analystes ayant abaissé leurs estimations, objectif de cours ou recommandation après l'avertissement lancé fin décembre par le groupe de services prépayés à la suite de la dévaluation du bolivar vénézuélien.

* REMY COINTREAU (-2,75%) reste pénalisé par la démission soudaine de son directeur général Frédéric Pflanz, trois mois seulement après sa prise de fonctions.

* NEXANS lâche 0,48%, HSBC, qui a abaissé son conseil sur la valeur de "surpondérer" à "neutre", jugeant trop nombreuses les incertitudes autour du fabricant de câbles.

* A rebours de tendance, des CYCLIQUES profitent de l'accélération en décembre de la croissance du secteur privé de la zone euro.

CAPGEMINI s'octroie 1,99%, plus forte progression du CAC 40, SCHNEIDER ELECTRIC 1,2%, TECHNIP 1% et VINCI 0,62%.

* Les FINANCIERES et les groupes IMMOBILIERS sont recherchés après la détente observée sur les taux des emprunts d'Etat dits périphériques, le 10 ans espagnol tombant à 3,9% contre 4,3% avant Noël et celui de l'Italie passant de 4,2% à 3,94%, sur fond d'amélioration des perspectives économiques.

CREDIT AGRICOLE gagne 0,94%, SOCIETE GENERALE 0,93%, AXA 0,88%, UNIBAIL-RODAMCO 0,65% et BNP PARIBAS 0,63%. L'indice Stoxx du secteur bancaire européen (+0,51%), celui de l'immobilier (+0,24%) et les assureurs (+0,23%) signent les plus fortes hausses sectorielles en Europe.

* SOITEC (+7,04% à 1,52 euro) est en tête des hausses du SBF 120. La valeur, qui a chuté de 39% en 2013, teste sa moyenne mobile à 50 jours, à 1,51 euro, après être repassée au-dessus d'une résistance technique à 1,43 euro.

* NICOX (+3,59% dans des volumes représentant 1,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) est recherchée, la biotech prévoyant des opportunités intéressantes pour cette année après avoir fait le point sur ses activités en 2013.

* AREVA prend 3,08%. Le Niger pourrait faire marche arrière et renoncer à durcir le régime d'imposition d'Areva en raison du bas niveau des prix de l'uranium, a déclaré samedi le ministre des Affaires étrangères Mohamed Bazoum.

* TARKETT grimpe de 2,89%. HSBC a entamé la couverture de la valeur avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 35 euros, le broker évoquant un potentiel de croissance en termes d'activité et de marges.

* TRIGANO (+2,38%) a fait état d'une hausse de 21,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2013-2014, les ventes de camping-cars ayant progressé sur tous ses marchés majeurs.

Le groupe a également annoncé des réductions d'effectifs dans les fonctions supports, en particulier pour les activités déficitaires, dans le cadre de la mise en oeuvre de programmes de réorganisation destinés à rendre l'entreprise plus compétitive.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant