Les valeurs à suivre à mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ACCOR, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
ACCOR, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 repasse dans le rouge après un modeste rebond en matinée. Vers 13h20, il perd 0,2% à 4.162,64 points au lendemain d'une chute de 2,65% due aux craintes de réduction des rachats d'obligations par la Fed après l'annonce de bons indicateurs économiques. A l'approche de la fin de l'année, les investisseurs sont soucieux de protéger leurs gains et restent prudents avant la réunion jeudi de la BCE et la publication du rapport sur l'emploi américain vendredi.

* ACCOR (+1,9%) signe la plus forte hausse du CAC, UBS ayant relevé son conseil de neutre à achat avec un objectif de cours porté de 29,1 à 36,5 euros.

Accor, également plus forte hausse et premier contributeur à la progression de l'indice Stoxx des loisirs et transports (+0,69%) tire l'ensemble du secteur. AIR FRANCE-KLM gagne 1,39%.

* L'AUTOMOBILE est bien orientée, soutenue par une étude de Goldman Sachs qui estime que le secteur devrait continuer à surperformer le marché sur la période de prévisions (2012-2017) retenue par le broker.

* MICHELIN gagne 0,5%, RENAULT 0,18%. Hors CAC 40, PLASTIC OMNIUM (+4,532%) est en tête des hausses du SBF 120. PSA gagne 3,04% à 11,84 euros, Goldman Sachs ayant intégré le titre dans sa liste de valeurs préférées.

* La plupart des cycliques sont dans le vert. TECHNIP gagne 1,3%, PUBLICIS 1,15%, ARCELORMITTAL prend 0,89%.

* Les FINANCIERES plombent le marché et comptent parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe après l'amende de 1,712 milliard d'euros infligée par la Commission européenne à six banques pour entente illicite sur le marché des produits financiers dérivés . CREDIT AGRICOLE perd 0,96%, BNP PARIBAS 0,71% et SOCIETE GENERALE 0,78%.

* VIVENDI (-1,28%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, après une information selon laquelle des représentants du groupe américain Netflix, géant des contenus multimédia, ont été reçus à l'Elysée pour évoquer un éventuel lancement en France de leur service de vidéo en ligne.

* SOITEC ajoute 4,2% aux 2,14% gagnés mardi après l'annonce du début de la construction d'une centrale photovoltaïque à concentration (CPV) au Portugal.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant