Les valeurs à suivre à mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
VALLOUREC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À MI-SÉANCE À PARIS
VALLOUREC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À MI-SÉANCE À PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-séance dans des volumes limités, la prudence étant de mise avant la publication à 14h30 du rapport mensuel sur l'emploi américain, pour lequel les analystes espèrent la création en avril de 145.000 postes.

L'indice CAC 40 avance de 0,12% à 3.863,29 points à 12h21 dans des volumes limités à 800 millions d'euros sur NYSE Euronext.

* Les groupes parapétroliers VALLOUREC (+11,15%, plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120) et CGG (+10,63%) sont les vedettes du jour, le marché saluant leurs publications trimestrielles ressorties toutes deux au-dessus des attentes.

De son côté, TECHNIP gagne 1,84%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont soutenues par l'engagement de la BCE à assurer aux banques des liquidités illimitées jusqu'à la mi-2014 et à étudier les moyens de favoriser les prêts aux petites et moyennes entreprises.

MICHELIN avance de 1,84%, ARCELORMITTAL de 1,8% et ALSTOM de 0,87%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+2,3%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe et celui de l'automobile gagne 1,07%.

* Les BANQUES de la ZONE EURO (+0,8%) profitent également de l'engagement de la BCE, CREDIT AGRICOLE progressant de 1,07% et SOCIETE GENERALE de 0,77% quand BNP PARIBAS qui a assuré lors de ses résultats trimestriels que son plan de réduction de coûts était désormais bien engagé s'adjuge 1,64%.

* A rebours de tendance, L'OREAL recule de 0,85%, plus forte baisse du CAC 40, alors que Goldman Sachs l'a retiré de ses valeurs paneuropéennes préférées, le broker évoquant notamment la récente surperformance du titre pour justifier sa décision (+30% depuis le début de l'année contre +6% pour le CAC 40).

* Les VALEURS offrant un profil DEFENSIF sont dans leur ensemble délaissées après avoir profité de l'intérêt des investisseurs dans un contexte de dégradation de l'économie mondiale.

PERNOD RICARD cède 0,82%, SANOFI 0,76%, GDF SUEZ 0,7%, DANONE 0,63%, ESSILOR 0,41% et UNIBAIL-RODAMCO 0,34%. L'indice Stoxx du secteur immobilier abandonne 1,02%, celui de la santé 0,69% et l'agroalimentaire 0,49%, plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* AIR FRANCE-KLM (-5,02%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après l'annonce d'une réduction de sa perte d'exploitation moins forte qu'espéré au premier trimestre.

* BOLLORE (-4,48%) a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel en repli de 3%, la progression des revenus de ses activités de transport n'ayant pas permis de compenser la contraction enregistrée dans la logistique pétrolière.

* REMY COINTREAU se replie de 1,95%. Orpar, la holding financière réunissant la famille Hériard Dubreuil, a cédé 2,9% du capital de Rémy Cointreau pour environ 128 millions d'euros.

* BOURSORAMA chute de 5,59% dans des volumes représentant 1,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois après que la filiale de la Société générale a lancé un avertissement sur ses résultats.

ÉVÉNEMENT :

- 15h00 SANOFI / AG

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant