Les valeurs à suivre à mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
THALES, EN TÊTE DU SBF 120 À MI-SÉANCE
THALES, EN TÊTE DU SBF 120 À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où les investisseurs continuent à jouer la prudence du fait des craintes entourant les secteurs européens des banques et du tourisme, qui s'ajoutent à l'attente des premières salves de publications trimestrielles d'entreprises.

A 12h45, l'indice CAC 40 gagne 0,23% à 4.460,03 points.

* Les valeurs BANCAIRES pèsent encore sur l'indice, dans le sillage de Deutsche Bank (-0,58%), des traders évoquant une déception liée au manque de progrès dans les discussions avec la Justice américaine. L'indice STOXX du secteur (-0,44%) est lanterne rouge au niveau européen.

* BNP PARIBAS cède 0,62%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,33%, CREDIT AGRICOLE 0,15%.

* Les valeurs liées au TOURISME (-0,33%) affichent la deuxième plus forte baisse sectorielle en Europe, pénalisées par le ralentissement d'activité observé, notamment la baisse d'attractivité de la destination France liée au risque terroriste.

* ACCORHOTELS perd 0,68%

* AIR FRANCE-KLM résiste (+1,04%) grâce à une forte hausse du trafic passagers de la filiale low cost Transavia en septembre.

* GROUPE ADP, qui a abaissé ses perspectives annuelles de trafic et de résultat d'exploitation pour tenir compte de la baisse de fréquentation des aéroports parisiens, gagne cependant 0,96%, la valeur étant attrayante d'un point de vue spéculatif dans l'hypothèse d'une éventuelle cession de parts de l'Etat actionnaire.

* VIVENDI s'adjuge 1,36% alors que le groupe Bolloré (0,13%) a révélé avoir franchi le seuil des 20% du capital et des droits de vote, Vincent Bolloré renforçant son emprise sur le groupe de médias alors que sa stratégie tarde à porter ses fruits.

* THALES, porté par des perspectives de croissance qui ont amené S&P à relever sa note de crédit long terme du groupe (de "BBB+" à "A-") gagne 2,42%, plus forte hausse de l'indice SBF 120, après avoir touché dans la matinée un nouveau plus haut historique à 83,79 euros.

* AIR LIQUIDE perd 0,72%, plus forte baisse du CAC 40) après avoir finalisé le refinancement de l'acquisition d'Airgas, un rachat dont les bienfaits laissent sceptiques certains analystes.

* GENFIT abandonne 3,63%, plus forte baisse du SBF 120 après le lancement d'une augmentation de capital d'un montant d'environ 44,6 millions d'euros, qui complète une levée de fonds de 33,9 millions d'euros réalisée la semaine dernière via un placement privé.

* INGENICO, avant-dernier du SBF 120, perd 3,53% après que Barclays a abaissé son conseil sur la valeur et réduit son objectif de cours de 33% pour tenir compte d'un environnement de marché moins porteur et de choix stratégiques difficiles à venir pour le spécialiste des terminaux de paiement.

* A l'inverse, NICOX prend 1,8% après avoir fait savoir qu'il déposerait auprès des autorités américaines un nouveau dossier de soumission d'autorisation de mise sur le marché pour son produit ophtalmique AC-170.

(Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant