Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LES VALEURS CYCLIQUES, DONT VALLOUREC, À SUIVRE À MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
LES VALEURS CYCLIQUES, DONT VALLOUREC, À SUIVRE À MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en repli à la mi-journée, pénalisée par la baisse des exportations et des importations chinoises en juin, nouveaux signes de ralentissement de la deuxième économie mondiale.

A 12h17, l'indice CAC 40 cède 0,36% à 3.829,46 points.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont les principales victimes en Bourse des statistiques chinoises, GEMALTO (-2,37%) accusant la plus forte baisse du CAC 40, VALLOUREC cédant 1,71%, LAFARGE 1,09% et MICHELIN 1,02%.

L'indice Stoxx du secteur des ressources de base recule de 1,05%, plus forte baisse sectorielle en Europe, et celui de la construction abandonne 0,57%.

* SANOFI perd 1,15% à 79,42 euros, la valeur refluant après avoir échoué à franchir une résistance technique autour de 81 euros testée à plusieurs reprises au cours des séances précédentes.

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro lâchent 1,03% dans le sillage des établissements espagnols (-2,15%) et italiens (-1,48%).

La Commission européenne a annoncé que les actionnaires et les créanciers obligataires non prioritaires de banques renflouées par l'Etat devront assumer une partie de la charge de toute restructuration éventuelle ordonnée par les autorités de régulation de l'Union européenne.

En outre, Standard & Poor's a abaissé mardi la note souveraine de l'Italie à "BBB" contre "BBB+" en arguant de la faiblesse des perspectives de croissance de son économie.

CREDIT AGRICOLE se replie de 0,81%, BNP PARIBAS de 0,33% et SOCIETE GENERALE de 0,1%.

* A rebours de tendance, EDF (+1,29%) profite de nombreux relèvements de recommandation et/ou d'objectif de cours de la part de brokers sur l'électricien après l'annonce d'une augmentation des tarifs de l'électricité pour les ménages français afin de couvrir la hausse des coûts du groupe.

* AXA s'octroie 0,83% avec son secteur européen (+0,11%) après la baisse moins forte qu'attendu des résultats trimestriels de l'assureur danois Tryg (+1,3%).

* LVMH progresse de 0,57% dans le sillage du groupe de luxe britannique Burberry (+3,75%) qui a confirmé sa prévision pour l'ensemble de l'année, après avoir vu ses ventes augmenter de 18% d'avril à juin grâce à une demande soutenue pour sa collection printemps/été.

* SOITEC (+4,05% à 1,8 euro) signe la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 2,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le titre du fabricant de plaques de silicium sur isolants rebondissant sur une ligne de support technique testée la veille alors que la pression vendeuse diminue sur la valeur.

* TECHNICOLOR gagne 2,03% dans des volumes représentant déjà 73% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le groupe spécialisé dans les technologies pour le cinéma et la télévision ayant annoncé la prorogation de l'offre d'achat de ses obligations de mardi à jeudi, qui rencontre un certain succès.

* SODEXO (+1,14%) a fait état d'une légère accélération de sa croissance au 3e trimestre de son exercice 2012-2013 grâce aux pays émergents, Amérique latine en tête, dans un contexte économique toujours difficile, qui incite le groupe à la prudence et à réduire encore ses coûts.

Dans son sillage, EDENRED s'octroie 1,12%.

* SOLOCAL GROUP (-2,98% à 1,63 euro) enregistre la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'un bond de plus de 14% consécutif aux franchissements à la hausse d'une résistance technique à 1,5 euro et de sa moyenne mobile à 50 jours (alors à 1,64 euro).

* NORBERT DENTRESSANGLE (+4,7%) a annoncé la création d'une co-entreprise avec DANONE (+0,89%) en Russie pour la logistique des produits frais.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant