Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS VOIT VERT
LA BOURSE DE PARIS VOIT VERT

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 s'est hissé au-dessus de 4.900 points et progresse de 3,07% à 4.903,17 points vers 13h15, alors qu'un accord semble possible entre la Grèce et ses créanciers. Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem a déclaré qu'une "décision majeure" pourrait être prise samedi par les ministres des finances de la zone euro.

* L'attente d'un dénouement de la crise grecque, l'empêcheur de "monter en rond", était si forte chez les investisseurs qu'aucune valeur du CAC 40 ou du SBF 120 n'est dans le rouge.

* La perspective d'un compromis sur le dossier grec propulse les valeurs bancaires en tête des hausses sectorielles en Europe. A Paris, BNP PARIBAS, plus forte hausse du CAC 40 et plus gros volume de la cote, bondit de 5,1%, suivi par AXA (+4,48%), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+4,38%) et CRÉDIT AGRICOLE (+4,02%).

* Axa bénéficie de surcroît d'une étude de Barclays, qui reste globalement négatif sur les assureurs européens, mais salue le "business model" de l'assureur français et la mise en oeuvre des nouvelles règles prudentielles "Solvency II".

* UBISOFT bondit de 8,2% et signe la plus forte hausse du SBF 120 au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires en forte baisse au 1er trimestre 2015-2016 du fait d'un effet de base défavorable, mais supérieur à l'objectif de l'éditeur de jeux vidéo.

* APERAM se classe derrière et gagne 5,38% à 35,55 euros, Société générale étant passé à l'achat sur le titre du spécialiste de l'acier inoxydable avec un objectif de cours porté de 38 à 45 euros.

* SEB (+2,32%) a annoncé jeudi le rachat de son homologue scandinave OBH Nordica Group, qui va lui permettre de renforcer ses positions sur le marché des articles culinaires dans les pays nordiques.

* S.T DUPONT chute de 11,11% à 0,16 euro après avoir accusé une perte nette de 2,5 millions d'euros pour l'exercice 2014-2015, contre un bénéfice de 3,1 millions d'euros en 2013-2014. (Le communiqué : http://bit.ly/1JV7KJx)

* ADOCIA progresse de 3,37% après avoir annoncé vendredi le lancement de deux essais cliniques de Phase Ib évaluant sa formulation innovante qui combine l'insuline glargine (Lantus, Sanofi) lente à l'insuline analogue à action rapide lispro (Humalog, Eli Lilly and Company).

* EVOLIS gagne 5,8% après avoir réalisé au deuxième trimestre 2015 un chiffre d'affaires de 20,8 millions d'euros (+40,5%) grâce à sa croissance à l'international, notamment en République de Tanzanie. Cette performance a conduit le spécialiste des imprimantes de cartes plastiques à réviser en hausse de 15 à 20% son objectif de progression du chiffre d'affaires annuel par rapport à celui réalisé en 2014, avec un niveau de rentabilité opérationnelle "en phase avec les exercices précédents".

* PLASTIVALOIRE (+9,39%) a annoncé l'acquisition de 100% du capital du plasturgiste turc Otosima, basé à Bursa, par le biais de sa filiale BAP GmbH. Ce dernier a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 10 millions d'euros en 2014. Le groupe a par ailleurs annoncé l'acquisition de 33% des titres de sa filiale automobile BAP Holding, dont 31% détenus par Bpifrance. A l'issue de l'opération, Plastivaloire détiendra 100% de BAP Holding. D'un montant de 20,6 millions d'euros, l'opération sera payée intégralement en numéraire et financée par endettement bancaire.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant