Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
MICHELIN EN HAUSSE DE 3,83% À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
MICHELIN EN HAUSSE DE 3,83% À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 rebondit de 0,15% à 3.803,53 points vers 12h50, les grands marchés d'actions bénéficient du soutien de bons indicateurs américains mais ils restent néanmoins prudents dans l'attente du FOMC de la Fed la semaine prochaine et d'indications sur le devenir de la politique d'assouplissement quantitatif.

* MICHELIN (+3,83%) est en tête des hausses du CAC 40 vendredi à la Bourse de Paris, plusieurs brokers ayant réitéré dans la semaine leur conseil d'achat après l'annonce de la réorganisation des sites en France puis de l'arrêt de ses activités en Colombie.

* RENAULT (+2,06%) est également parmi les premières hausses du CAC 40, Citi l'ayant intégré à sa liste de valeurs européennes préférées.

* VALLOUREC (+2,41%) profite de son positionnement aux Etats-Unis dans la fabrication de tubes destinés à l'exploitation des gaz et pétrole de schiste.

* Les valeurs de l'immobilier (+1,66%) se reprennent et signent la plus forte hausse sectorielle en Europe après une dégringolade de 11,6% depuis le 22 mai, consécutive au changement de discours de la Fed qui a alors commencé à préparer les marchés à un resserrement modéré et progressif de l'actuelle politique ultra-accommodante.

* UNIBAIL RODAMCO gagne 1,82%, ICADE 3,22%, SILIC 3,17%, KLEPIERRE 2,63% et GECINA 2,54%.

* ALSTOM, qui a perdu plus de 5% depuis le début du mois, abandonne 1,36% à 27,25 euros, le titre reste dans une configuration technique baissière après avoir cassé un nouveau support à 27,79 euros.

* VIVENDI (-1,37%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Le titre reste sous pression et teste la zone de support technique autour de 14,7 euros.

* NICOX (+4,02%), titre très volatil, signe la plus forte hausse du SBF 120 au lendemain d'une baisse de 2,42%. Depuis le début de l'année, Nicox gagne 9,79% après une envolée de 129% en 2012.

* IPSEN avance de 1,07%. Le groupe a annoncé vendredi une nouvelle organisation dans la distribution de sa toxine botulique Dysport aux Etats-Unis et confirmé son ambition de devenir rentable dans le pays en 2014.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant