Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
RENAULT, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
RENAULT, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 0,6% à 3.952,03 points vers 12h30 après avoir touché un nouveau plus haut depuis juillet 2011, à 3971,92. L'indice peine à atteindre la barre des 4.000 points et à dépasser ainsi ses sommets de l'été 2011. Les marchés restent soutenus par les politiques monétaires ultra-accommodantes, les banques centrales asiatiques ayant pris le relais de la Banque du Japon, de la Fed et de la BCE.

* ARCELORMITTAL (+6,63%) se détache largement du peloton de tête du CAC 40 et du SBF 120 après l'annonce par le sidérurgiste d'un résultat opérationnel meilleur qu'attendu au premier trimestre. APERAM (+3,26%), unité acier inoxydable introduite en Bourse en 2011 par Arcelor, signe la 2e plus forte hausse du SBF 120.

* RENAULT progresse de 3,06% après la publication par son partenaire Nissan d'un résultat net trimestriel (janvier-mars) en hausse de 46% à 110 milliards de yens (84 millions d'euros), soit au-dessus des attentes des analystes, grâce à la baisse du yen dont il entend encore tirer profit. Le constructeur japonais, dont Renault détient un peu plus de 43% du capital, a annoncé le versement d'un dividende de 30 yens au titre de l'exercice 2013/2014.

* SANOFI, plus forte pondération du CAC 40, rebondit de 2,29% au lendemain d'une perte de 0,59% liée au détachement du dividende.

* Au chapitre des baisses, GEMALTO (-3,37% à 58,14 euros) accuse la plus forte perte du CAC 40 et du SBF 120. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur la valeur, de pondération en ligne à sous-pondérer, et son objectif de cours de 63 à 51 euros, le broker jugeant les prévisions de croissance organique du consensus trop optimiste.

* VALLOUREC perd 1,21% après la décision de Pékin d'ouvrir une enquête contre les fabricants européens, américains et japonais de tubes d'acier sans soudure, accusés par un concurrent chinois de dumping. Toutefois, selon un analyste et Vallourec, l'impact d'éventuelles mesures serait limité sur l'activité du groupe en Chine

* ALSTOM perd 1,94%. HSBC a abaissé son objectif de cours de 45,5 à 35 euros tout en recommandant de surpondérer le titre, le broker estimant que les problèmes de cash flow font peser sur les marges. Il a abaissé de 100 points de base ses estimations de marges 2014-2015.

* VIEL & CIE perd 1,2%. Le groupe, dont l'essentiel de l'activité repose sur l'intermédiation financière professionnelle, a annoncé une baisse de 11,4% (-9,0% à taux de changes constants) à 214,7 millions d'euros de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Le CA du pôle intermédiation professionnelle est ressorti à 205,6 millions d'euros contre 234,2 millions au T1 2012. Le communiqué de Viel

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant