Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
ALCATEL-LUCENT RECULE DE 4,06% À MI-SÉANCE
ALCATEL-LUCENT RECULE DE 4,06% À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-séance, toujours plombée par le blocage des négociations budgétaires aux Etats-Unis, où le président de la Chambre des représentants, le Républicain John Boehner, n'est pas parvenu à convaincre l'ensemble des membres de son parti de voter en faveur d'un "plan B".

A 12h28, l'indice CAC 40 perd 0,46% à 3.649,84 points, mais la fin de séance pourrait être agitée en raison de l'échéance de contrats futurs et options en cette journée dite "des quatre sorcières":

* ALCATEL-LUCENT, qui avait bondi de 24% entre le 13 et 20 décembre, cède 4,06%, plus forte baisse du CAC 40 pour sa dernière journée de cotation au sein de l'indice phare de la Bourse de Paris.

* ARCELORMITTAL lâche 2,76%, le premier sidérurgiste mondial ayant annoncé qu'il allait déprécier la survaleur de ses sociétés européennes d'environ 4,3 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), les problèmes économiques du continent ayant affecté la demande.

* Les VALEURS CYCLIQUES pâtissent dans leur ensemble du regain d'inquiétude du marché à l'égard des Etats-Unis, qui pourraient retomber en récession en cas d'échec des négociations budgétaires, mais subissent également la situation dégradée du climat des affaires en France et la nouvelle baisse de la confiance du consommateur allemand. et

ALSTOM abandonne 1,42%, LAFARGE 1,26% et STMICROELECTRONICS 1,22%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base s'inscrit en baisse de 1,15% et celui de la construction de 0,89%.

De son côté, PSA PEUGEOT CITROEN lâche 2,5%. La Commission européenne a mis en cause le plan de sauvetage de Banque PSA Finance, la filiale bancaire de PSA, car elle l'assimile à une aide d'Etat, selon Les Echos.

* Le SECTEUR BANCAIRE européen (-1,3%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombé par les inquiétudes du marché sur la situation américaine.

CREDIT AGRICOLE perd 2,33%, SOCIETE GENERALE 1,36% et BNP PARIBAS 1,1%.

* AÉROPORTS DE PARIS (-5,83%) enregistre la plus forte baisse du SBF 120, l'exploitant des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly ayant abaissé plusieurs objectifs clés pour 2015 et annoncé la mise en oeuvre d'un plan d'économies.

* A rebours de tendance, AXA gagne 0,68%, plus forte hausse du CAC 40, à 13,365 euros, la valeur se négociant à ses plus hauts de l'année et retrouvant son niveau de l'été dernier, après avoir dépassé une résistance technique située à 13,25 euros. Depuis qu'il est sorti par le haut d'une figure graphique le 29 novembre, le titre s'octroie plus de 7%.

* NEOPOST (+3,28% à 39,62 euros) figure parmi les plus fortes hausses du SBF 120, la valeur franchissant une résistance technique autour de 39 euros au lendemain d'une baisse de 2,6%.

* ALTRAN TECHNOLOGIES (+2,36%) a annoncé l'acquisition de la société de conseil IndustrieHansa qui lui permettra de faire de l'Allemagne son deuxième marché derrière la France.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant