Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
ARCELORMITTAL, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
ARCELORMITTAL, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, après la publication du compte rendu de la réunion d'octobre de la Réserve fédérale qui a ancré les anticipations d'un tour de vis monétaire en décembre tout en rassurant sur le rythme des hausses de taux à venir.

A 12h36, l'indice CAC 40 gagne 0,86% à 4.948,74 points.

* SODEXO bondit en tête du SBF 120 avec un gain de 10,81% après avoir fait mieux qu'attendu en 2014-2015 et avoir annoncé une forte hausse de son dividende ainsi qu'un programme de rachat d'actions.

* EDENRED (+5,75%) signe la deuxième meilleure performance du SBF 120 dans le sillage des perspectives jugées rassurantes de Sodexo.

* Le SECTEUR des RESSOURCES de BASE 2,51% est en tête des hausses sectorielles en Europe alors que le recul du dollar face à un panier de devises allège le coût d'achat des matières premières pour les investisseurs non-américains.

ARCELORMITTAL, qui continue également de profiter d'un possible relèvement du niveau de taxes sur les importations d'acier au Brésil où le sidérurgiste est bien positionné, avance de 3,83%, plus forte hausse du CAC 40. APERAM s'octroie 3%.

* Les VALEURS liées au PÉTROLE gagnent du terrain, des investisseurs estimant que le prix de l'or noir se négocie à un prix proche d'un niveau plancher et devrait rebondir. Le baril de Brent progresse de 1,09% à 44,62 dollars.

TECHNIP progresse de 2,72% et VALLOUREC de 3,13%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES et les BANCAIRES sont en hausse après les annonces de la Fed suggérant que l'économie américaine est assez forte pour supporter une hausse des taux.

ACCORHOTELS gagne 2,35%, SCHNEIDER ELECTRIC 2,06%, PUBLICIS 1,66% et SAINT-GOBAIN 1,55%. Du côté des bancaires, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE s'adjuge 1,82% et CRÉDIT AGRICOLE 1,67%.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT recule de 0,54%, plus forte des rares baisses du CAC 40. La fusion avec Alcatel-Lucent va permettre à Nokia d'augmenter fortement sa puissance de feu dans des nouvelles technologies comme la 5G tout en réduisant ses coûts, a déclaré mercredi le PDG du groupe finlandais, Rajeev Suri. Des annonces jugées sans surprise par plusieurs investisseurs.

* KORIAN (-8,51%) accuse la plus forte des baisses du SBF 120 dans des volumes étoffés, le marché sanctionnant le changement inattendu à la direction générale du gestionnaire français de maisons de retraite, source d'incertitude sur la stratégie du groupe.

* AIR FRANCE-KLM monte de 3,96% alors qu'a débuté dans la matinée un comité central d'entreprise d'Air France.

* SOLOCAL GROUP est en hausse de 2,43% après avoir annoncé être entré en négociations exclusives pour céder Sotravo à Mybestpro, filiale de Vivendi.

* AUSY (+4,86%) signe l'une des plus fortes progressions de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes nourris au lendemain de l'annonce par la société de conseil en hautes technologies de l'acquisition de Celerity aux Etats-Unis.

* NATUREX (+3,35%) a annoncé avoir signé un accord de licence avec Barry Callebaut pour l'utilisation commerciale d'une "allégation de santé unique" sur les extraits de cacao, autorisée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

* STALLERGENES GREER (+2,02%) a annoncé le lancement au Japon d'Actair, premier comprimé destiné au traitement de l'allergie induite par les acariens chez l'adolescent et l'adulte.

* SOITEC recule de 2,53%, pénalisé par des inquiétudes sur la capacité de la société à améliorer son bilan après la publication d'une nouvelle perte semestrielle.

* CELLECTIS bondit de 4,06%. Cellectis et le laboratoire Servier ont signé un avenant à leur accord de collaboration au terme duquel Servier prévoit d'exercer son option pour acquérir les droits de développement et de commercialisation de l'UCART 19, le traitement phare de la leucémie de la société de biotechnologie. En outre, Servier a conclu un accord avec l'américain Pfizer pour codévelopper et commercialiser ce traitement.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant