Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
KERING, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
KERING, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a réduit ses gains à la mi-séance (+0,28% à 4.918,80 points vers 14h00) après que la Banque centrale européenne (BCE) a indiqué que de nouvelles mesures de politique monétaires seraient annoncées lors de la conférence de presse de Mario Draghi et a abaissé le taux de dépôt à -0,3%

* KERING (+2,15%) signe néanmoins la plus forte progression du CAC 40 à la suite d'une note de Bank of America Merrill Lynch dans laquelle le courtier voit du potentiel pour la valeur en jugeant Gucci sous-estimé par le marché.

* PUBLICIS (+1,5%) semble parti pour une quatrième séance consécutive de hausse, le groupe retrouvant grâce auprès des investisseurs qui se félicitent de l'annonce mercredi soir d'un réorganisation en profondeur des activités afin de mieux intégrer ses équipes et les multiples agences dont il a pris le contrôle au fil de ses acquisitions.

Jefferies réitère son conseil d'achat et souligne que la sous-performance relative de Publicis par rapport à ses concurrents constitue, à ses yeux, "une bonne raison de croire qu'il y a une large place pour une surprise.

* A l'inverse SOLVAY perd 1,3% et accuse la plus forte baisse du CAC 40 après avoir annoncé que l'augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros prévue pour financer l'acquisition de Cytec Industries aux Etats-Unis se ferait à un prix de souscription de 70,83 euros par action nouvelle.

* NUMERICABLE-SFR (-2,6%) accuse l'une des plus fortes baisses du SBF 120, des analystes estimant que le titre, de même que celui de sa maison mère, ALTICE (-5,7%) sont survalorisés a regard de l'endettement.

* DBV TECHNOLOGIES (+4,6%) est en tête des hausses du SBF 120, Barclays ayant initié la couverture du titre côté aux Etats-Unis de la société biopharmaceutique.

* WENDEL (+1,1%) a annoncé une hausse de 13,9% de son actif net réévalué (ANR) depuis le début de l'année, à 140,3 euros par action.

* STALLERGÈNES chute de près de 13% au lendemain de l'annonce par le groupe pharmaceutique de l'arrêt temporaire de la production du site d'Antony (Hauts-de-Seine), dont le fonctionnement a été perturbé par le déploiement d'un nouveau système informatique.

* NICOX chute de 7,64% après que le laboratoire spécialisé en ophtalmologie a annoncé qu'il évaluait ses options stratégiques pour ses activités commerciales européennes, qu'il pourrait céder.

* STORE ELECTRONIC SYSTEMS (+14,73%) a annoncé mercredi avoir remporté un contrat d'une valeur totale d'environ 100 millions d'euros concernant sa solution d'étiquetage digital.

Société générale a relevé son objectif de cours à 20 euros contre 15 euros et réitéré son conseil d'achat.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant