Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
AIR FRANCE CHUTE EN BOURSE AU LENDEMAIN DE SON NOUVEAU PROFIT WARNING
AIR FRANCE CHUTE EN BOURSE AU LENDEMAIN DE SON NOUVEAU PROFIT WARNING

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est passé dans le rouge en fin de matinée et perd 0,23% à 4.239,5 points à 13h30. L'indice a tenté de poursuivre sur sa lancée de la veille (+3,35%) mais les bancaires pèsent sur les Bourses européennes, S&P ayant dégradé jeudi soir plusieurs banques italiennes compte tenu du risque économique en Italie, dont la note souveraine a été abaissée.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 1,86%, BNP PARIBAS 0,88% et CRÉDIT AGRICOLE 0,28%.

* ALSTOM (-2,9%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Son PDG Patrick Kron, lors de l'assemblée générale des actionnaires qui a approuvé à 99,2% la vente du pôle énergie du groupe à General Electric pour 12,35 milliards d'euros, a espéré conclure prochainement un accord avec la justice américaine dans le cadre d'une affaire de corruption présumée.

* TECHNIP perd 2,04% et VALLOUREC 2,74%. Goldman Sachs, qui a réitéré son conseil de vendre les deux titres, a abaissé son objectif de cours de 52,8 à 42,5 euros pour Technip et de 23,7 à 18,4 euros pour Vallourec.

* SAFRAN gagne 1,17%, plus forte hausse du CAC 40. Le titre se traite ex-dividende ce vendredi dans l'attente du paiement le 23 décembre d'un acompte.

* UNIBAIL-RODAMCO (+0,9%) a bouclé la vente de six centres commerciaux en France au néerlandais Wereldhave pour 850 millions d'euros.

* ATOS (+4,8%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir annoncé le rachat des activités informatiques de Xerox pour 840 millions d'euros, en précisant qu'il triplerait ainsi sa taille aux Etats-Unis et deviendrait un des leaders mondiaux du secteur.

Autres SSII, Dans le secteur des services informatiques, ALTEN gagne 3,4%. SOPRA avance de 2,64% et STERIA 2,1% alors que les actionnaires de Sopra Steria Group étaient convoqués en assemblée générale extraordinaire pour se prononcer sur la fusion des deux groupes.

* CLUB MÉDITERRANÉE avance de 0,4% à 25,0 euros après n'avoir commencé sa cotation qu'à midi. Le conglomérat chinois Fosun a relevé son offre sur le Club à 24,60 euros par action, poursuivant la bataille qui l'oppose au financier italien Andrea Bonomi pour le contrôle du groupe de loisirs.

* AIR FRANCE-KLM (-8,11%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé jeudi soir son troisième avertissement sur résultats de l'année, la grève des pilotes de septembre ayant porté le coup de grâce aux comptes financiers du groupe franco-néerlandais, déjà affecté par une dégradation de ses recettes depuis l'été.

* MAUREL & PROM perd 1,24%. La société a annoncé la signature avec un consortium de banques d'une nouvelle ligne de crédit de 650 millions de dollars répartis entre une tranche initiale de 400 millions et une tranche supplémentaire de 250 millions.

* SARTORIUS STEDIM prend 4,53% et poursuit son mouvement haussier engagé le 17 octobre après un bref trou d'air les 15 et 16 décembre.

* ADOCIA s'adjuge plus de 52% après que la société française de biotechnologie a annoncé une alliance avec l'américain Eli Lilly portant sur le codéveloppement d'une insuline ultra-rapide pour traiter le diabète de type 1 et 2.

* AB SCIENCE bondit de 9% après des résultats cliniques positifs d'une étude de phase 2 de sa molécule vedette, le masitinib, chez les patients atteints de cancer colorectal non opérable et métastatique, en rechute après un traitement en première ligne.

* HEURTEY PETROCHEM (+3,38%) a signé plusieurs contrats pour un montant total de 56 millions d'euros dans le cadre d'un projet majeur de raffinage au Moyen-Orient. Ces contrats concernent la fourniture de 24 fours de raffinage dont la livraison s'effectuera au cours de l'année 2016.

* HI-MEDIA est suspendue ce vendredi à la demande de la société et sa cotation reprendra lundi. Le spécialiste français de la publicité en ligne a annoncé qu'il prévoyait de scinder ses activités via l'introduction en Bourse l'an prochain de sa division dédiée au paiement en ligne HiPay.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant