Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
TOTAL PARMI LES PLUS FORTES HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
TOTAL PARMI LES PLUS FORTES HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée, le secteur de l'énergie avec le rachat de BG Group par Royal Dutch Shell pour 47 milliards de livres (64 milliards d'euros) compensant en partie les prises de bénéfices après la forte hausse du marché mardi.

A 12h17, l'indice CAC 40 cède 0,04% à 5.149,02 points mais reste à un plus haut de plus de sept ans (janvier 2008).

* Le SECTEUR européen de L'ÉNERGIE (+5,18%) signe la meilleure performance sectorielle en Europe dans le sillage de BG Group (+36,9%) et l'offre de rachat de Shell (-2,05%) qui fait ressortir une prime de près de 52% sur le cours de Bourse moyen des trois derniers mois.

TECHNIP gagne 1,3%, plus forte progression du CAC 40, et TOTAL 1,16%. Hors CAC, MAUREL & PROM avance de 3,53% et VALLOUREC de 2,56%.

* VIVENDI (+0,28%) explore l'opportunité d'acquérir le groupe de télévision payante Sky (+0,9%), une option parmi d'autres opérations potentielles de grande ampleur qui permettrait d'accroître la présence en Europe de sa filiale Canal+, a appris Reuters de trois sources au fait du dossier.

* Le regain d'annonces d'opérations de fusion-acquisition dernièrement nourrit l'intérêt des investisseurs pour les actions aux profils les moins défensifs comme certaines CYCLIQUES et FINANCIÈRES.

ARCELORMITTAL avance de 1,13%, LAFARGE de 0,92% et BNP PARIBAS de 0,73%.

SAINT-GOBAIN (+0,52%) a également annoncé l'extension d'au moins six mois de l'accord prévoyant le rachat à la famille Burkard-Schenker de la participation de contrôle de Sika, afin de se donner le temps de mener à bien l'opération malgré l'opposition de la direction du chimiste suisse.

* En revanche, le secteur AUTOMOBILE européen (-1,1%) accuse la plus forte baisse sectorielle, toujours pénalisé par les prises de profit auxquelles continuent d'inviter plusieurs stratégistes et analystes après la performance de ces valeurs au premier trimestre.

PSA perd 2,61% et VALEO 0,58%. MONTUPET cède 2,19%.

RENAULT résiste davantage (-0,14%) après que l'Etat français a annoncé son intention d'acquérir jusqu'à 4,73% supplémentaires du capital de groupe automobile pour s'assurer de disposer de droits de vote doubles à l'issue de l'assemblée générale du constructeur le 30 avril.

* SCHNEIDER ELECTRIC baisse de 2,87%, plus forte baisse du CAC 40, Exane BNP Paribas estimant dans une note qu'il est temps de sortir du numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension après sa récente revalorisation.

* GENFIT recule de 2,9%, plus forte baisse du SBF 120. La société biopharmaceutique a annoncé en fin de semaine dernière avoir creusé sa perte opérationnelle courante et sa perte nette en 2014 et confirmé un possible recours au marché pour financer sa croissance.

* SOPRA STERIA GROUP (+3,79%) signe la meilleure performance de l'indice SBF 120 après avoir franchi plusieurs résistances techniques fortes.

* BÉNÉTEAU est en hausse de 4,06%, les investisseurs saluant l'activité semestrielle publiée la veille par le constructeur de voiliers.

* LDC est en hausse de 3,08%. Le volailler a revu mardi à la hausse son objectif de résultat opérationnel courant annuel après un exercice 2014-2015 marqué par une accélération des ventes en fin d'année et un chiffre d'affaires supérieur à trois milliards d'euros sur l'exercice.

* FLEURY MICHON (+1,26%) a dit mardi envisager une nouvelle progression de son activité en 2015 après un premier trimestre marqué par une croissance de 8,4% de son chiffre d'affaires et la poursuite des gains de parts de marché en grande distribution.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant