Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LE SECTEUR EUROPÉEN DES RESSOURCES DE BASE, DONT ARCELORMITTAL, EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LE SECTEUR EUROPÉEN DES RESSOURCES DE BASE, DONT ARCELORMITTAL, EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par les secteurs liés aux matières premières avant la conférence de Mario Draghi, président de la BCE, à 14h30.

A 12h21, l'indice CAC 40 gagne 0,7% à 5.254,76 points.

* Valeur du jour déjà mardi, ALCATEL-LUCENT (-12,21%, plus forte baisse du SBF 120) continue d'occuper le devant de la scène boursière après que Nokia (+1,4%) a dévoilé son offre de rachat du groupe franco-américain. Des actionnaires d'Alcatel pourraient avoir été déçus par l'absence d'une partie en numéraire dans la transaction, selon des traders.

* Le secteur européen des RESSOURCES DE BASE (+2,39%) signe la plus forte progression sectorielle en Europe, dopé par l'espoir de l'annonce de nouvelles mesures en Chine pour soutenir l'économie après que la croissance chinoise a décéléré à 7% au premier trimestre.

ARCELORMITTAL s'adjuge 2,73%. Hors CAC 40, ERAMET est en hausse de 3,43% et APERAM de 2,06%.

* Le secteur de l'ENERGIE grimpe de 1,81% dans le sillage des cours du pétrole (+1,3% pour le baril de Brent) soutenus par les tensions au Moyen-Orient et la baisse de la production de brut aux Etats-Unis.

TECHNIP gagne 2,91%, plus forte hausse du CAC 40, et TOTAL 1,72%. VALLOUREC (+3,66%) est en tête des hausses du SBF 120 et CGG avance de 3,51%.

* MICHELIN s'adjuge 2,53%, Exane BNP Paribas ayant relevé son conseil sur le titre en soulignant l'effet favorable que pourrait avoir une hausse du prix des matières premières pour le fabricant de pneumatiques.

* DANONE (+1,7%) a touché un plus haut historique à 65,98 euros. Le groupe a profité au premier trimestre de la reprise de son activité de nutrition infantile en Chine et de solides performances dans l'eau en Europe.

* LAFARGE prend 1,51%. Harris Associates, troisième actionnaire du cimentier suisse Holcim (-1,07%), dit tendre vers un soutien au projet de fusion avec le français dans un entretien publié mercredi par le journal Finanz und Wirtschaft.

* RÉMY COINTREAU (+2,63%) a fait état d'un vif rebond de sa croissance organique au dernier trimestre de son exercice décalé, grâce au redressement de ses ventes de cognac en Chine après deux ans de déstockages massifs liés aux mesures anti-corruption du gouvernement chinois.

* EDENRED (+1,57%) a annoncé mardi une croissance de 12,1% de son volume d'émission au premier trimestre grâce au dynamisme de l'Amérique latine et à de bonnes performances en Europe.

* ORANGE abandonne 0,6%. Un stratégiste juge limité le potentiel de hausse du titre, considérant déjà bien intégrées les attentes de résultats de l'opérateur télécoms.

* VIVENDI lâche 0,19%. Société générale, qui a ramené son conseil sur la valeur d'"acheter" à "conserver", estime qu'il "est temps de faire une pause" après un gain de 15% depuis le début de l'année.

* MAUNA KEA TECHNOLOGIES chute de 11,03%, plus forte baisse du CAC Mid & Small et est tombée à un plus bas historique à 4,51 euros au lendemain de l'annonce d'un net recul de l'activité trimestrielle du spécialiste de biopsie optique.

* METABOLIC EXPLORER (+7,37%) signe la plus forte hausse du CAC Mid & Small après que l'entreprise de chimie biologique a annoncé un accord avec Technip.

* HAULOTTE GROUP avance de 5,72%, le fabricant de nacelles élévatrices ayant confirmé sa prévision de croissance de chiffre d'affaires pour 2015 malgré un contexte macroéconomique encore incertain.

* ADOCIA (+2,67%) a enregistré une forte hausse de son chiffre d'affaires à 5,9 millions d'euros au premier trimestre, tirant parti de l'accord de collaboration et de licence signé en décembre avec Eli Lilly relatif au développement d'une insuline ultra-rapide.

* CHRISTIAN DIOR (+1,57%) a engrangé au premier trimestre des ventes de 8,8 milliards d'euros, en croissance de 16% à taux courants et de 3% à changes et périmètre comparables.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant