Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS EN LÉGÈRE HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée avec le rebond des cours du pétrole et après la confirmation de la croissance française de 0,3% au troisième trimestre, après une contraction de 0,1% au deuxième.

A 13h01, l'indice CAC 40 gagne 0,76% à 4.286,85 points même si des investisseurs préfèrent rester prudents avant la publication d'une série de statistiques américaines (PIB, commandes de biens durables, ventes de logements neufs, notamment).

* TECHNIP avance de 1,92%, plus forte hausse du CAC 40, et TOTAL de 1,11% pendant que, hors CAC, VALLOUREC grimpe de 2,19% dans le sillage des cours du pétrole (+0,95% pour le baril de Brent) soutenus par les anticipations de chiffres économiques solides aux Etats-Unis.

* La perspective de "bons" chiffres économiques américains profite également aux VALEURS CYCLIQUES et BANCAIRES, comme SOLVAY (+1,78%), MICHELIN (+1,41%), SAINT-GOBAIN (+1,31%), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+1,18%) et CRÉDIT AGRICOLE (+1,17%).

* CARREFOUR (+1,53%) et Cora ont annoncé lundi le rapprochement de leurs centrales d'achats de produits de grandes marques afin de pouvoir mieux peser dans les négociations tarifaires avec leurs fournisseurs.

* En revanche, UNIBAIL-RODAMCO (-0,45% à 212,05 euros) accuse la plus forte des rares baisses du CAC 40, la valeur ayant échoué à franchir en matinée une résistance technique à plus de 214 euros, correspondant à son plus haut historique à 214,30 euros.

* SOITEC perd encore 6,25% à 0,90 euro, plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant inscrit un nouveau plus bas historique à 0,88 euro en matinée au lendemain d'une chute de 54,5% à la suite de l'avertissement sur résultats lancé par le groupe, qui a dû abandonner un projet clef de centrale solaire aux Etats-Unis. Exane BNP Paribas et Bryan Garnier ont abaissé leur conseil sur le titre. [RECO/FR] et

* CGG perd encore 3,25%, la réalité boursière du secteur parapétrolier, plombé par la chute des cours du pétrole, rattrapant le spécialiste français des services et équipements géophysiques après l'abandon du projet d'OPA de Technip. Depuis ce retrait, annoncé le 14 décembre, l'action CGG chute de 27%.

* NUMERICABLE-SFR (+3,06% à 38,78 euros) est en tête des hausses du SBF 120. La valeur, qui a inscrit un nouveau plus haut historique à 38,81 euros, profite pleinement des anticipations d'une consolidation du secteur des télécoms en France et en Europe.

* EULER HERMES s'adjuge 2,34% à 81,78 euros, la valeur testant une résistance technique vers 82 euros après être repassée la veille au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours, alors à 79,03 euros.

* EXEL INDUSTRIES baisse de 2,03% dans des volumes représentant 1,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, le groupe spécialisé dans la pulvérisation de précision ayant enregistré un recul de son chiffre d'affaires pour son premier trimestre fiscal 2014-2015.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant