Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ILIAD DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
ILIAD DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 passe sous 4.200 points et perd 1,3% à 4.197,70 points vers 12h30, les marchés d'actions étant suspendus aux nouvelles en provenance d'Ukraine où le risque d'une intervention directe de la Russie a augmenté selon le Premier ministre polonais.

* ILIAD perd 3,253% alors que SPRINT a renoncé à son offre sur T-Mobile US, estimant qu'il sera trop difficile d'obtenir l'aval des autorités de régulation, a-t-on appris mardi d'une source au fait du dossier.

Cela libère le terrain pour ILIAD qui discute avec d'autres investisseurs afin d'améliorer son offre de 15 milliards de dollars sur T-Mobile US. En l'état, l'offre devrait être rejetée par la maison mère de T-Mobile US, Deutsche Telekom, selon trois sources proches du dossier.

* Les financières, plombées par des anticipations de hausse des taux de la Fed plus tôt que prévu, et les valeurs fortement cycliques sont au coeur de la baisse des marchés.

L'automobile (-2,69%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe. Le secteur subit aussi de plein fouet la décision de la Chine de sanctionner AUDI et CHRYSLER pour pratiques anti-concurrentielles

* VALEO (-3,28%) et RENAULT (-3,39%) accusent les deux plus fortes baisses du CAC 40. PSA lâche 4,92%.* BNP PARIBAS lâche 2,02% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,77%.

* KERING (+0,37%) et CRÉDIT AGRICOLE (+0,1%) sont les seules valeurs du CAC 40 dans le vert.

* UBISOFT (-5,29% à 11,28 euros), qui a signé mardi la deuxième plus forte hausse du SBF 120 après avoir accusé la plus forte baisse de l'indice lundi, retrouve sa place de lanterne rouge après avoir retracé, depuis son plus haut du 12 juin environ, 50% du rallye entamé le 16 octobre 2013, qui l'avait porté de 7,55 à 15,34 euros, soit une progression de plus de 103%.

* AIR FRANCE-KLM perd 3,99% et subit, comme l'ensemble du transport aérien, le risque de mesures de rétorsion russes contre les pays occidentaux. Moscou envisage notamment l'interdiction du survol de la Sibérie, en réponse aux sanctions décidées par l'Union européenne et les Etats-Unis, mécontents du rôle de Moscou dans la crise en Ukraine.

* NUMERICABLE (+2,8%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir fait état d'une accélération de sa croissance au deuxième trimestre.

* VICAT (+0,73%) rebondit au lendemain d'une baisse de 2,38% consécutive à la publication de ses comptes trimestriels.

(Raoul Sachs, édité par Matthias Blamont)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant