Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN HAUSSE À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS EN HAUSSE À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par l'amélioration du moral du consommateur en zone euro et la promesse du Premier ministre chinois Li Keqiang de soutenir l'économie chinoise.

A 12h40, l'indice CAC 40 progresse de 0,38% à 4.395,75 points.

* Les CYCLIQUES profitent de la statistique européenne et, surtout, des promesses de soutien à l'économie chinoise, dont le ralentissement a participé aux inquiétudes du marché ces derniers mois.

ALCATEL-LUCENT (+2,27%), qui vient de signer un contrat de 750 millions d'euros avec China Mobile, est en tête des hausses du CAC 40. VALLOUREC grimpe de 2,01% et ARCELORMITTAL de 1,09%. L'indice Stoxx du secteur des ressources de base prend 1,32%.

* Le secteur automobile (+1,46%) signe la plus forte progression sectorielle en Europe dans le sillage de Pirelli (+3,2%) dont les perspectives sont jugées encourageantes, notamment en Europe.

RENAULT avance de 1,87% et MICHELIN de 0,53%. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM est en hausse de 2,17%, FAURECIA de 1,6% et PSA de 1,09%.

* La consolidation du secteur TÉLÉCOMS français continuent de passionner les investisseurs alors que VIVENDI (+1,71%) étudie la dernière offre de BOUYGUES (+1,6%) sur sa filiale télécoms SFR tout en continuant de discuter avec NUMERICABLE (+0,1%), selon des sources au fait du dossier. et

ORANGE, qui envisagerait de son côté une acquisition de l'opérateur espagnol Jazztel d'après des sources proches du dossier, s'adjuge 1,63%.

* STERIA (+3,42% à 14,50 euros) enregistre la plus forte hausse du SBF 120, la valeur testant une résistance technique vers 14,6 euros après un rebond sur deux supports techniques ces deux derniers jours, vers 13,5 et 14 euros.

* EDENRED s'octroie 2,66%, soutenue par la hausse du real après un sondage brésilien montrant une baisse de la popularité de la présidente Dilma Rousseff, qui a suscité l'espoir d'un changement de politique plus favorable aux marchés financiers.

* A rebours de tendance, AXA (-1,77% à 18,82 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120, la valeur testant une ligne de support technique passant vers 18,9 euros après avoir enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 19,11 euros.

* DANONE recule de 0,39%, pénalisée par une note de Barclays, qui a abaissé sa recommandation sur le titre de "pondération en ligne" à "sous-pondérer" et se montre pessimiste sur les marges du groupe français.

* DIRECT ENERGIE s'inscrit en hausse de 4,89% dans des volumes représentant 8,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, le groupe spécialisé dans la production et la fourniture d'électricité et de gaz ayant fait état d'une hausse de ses résultats et de perspectives jugées encourageantes.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant