Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
AIR FRANCE-KLM PERD PLUS DE 1% À LA MI-SÉANCE
AIR FRANCE-KLM PERD PLUS DE 1% À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC perd 1,46% à 4.377,62 points vers 12h15. Paris, pénalisé par une nouvelle contraction de l'activité privée en France en septembre, sous-performe les autres indices européens, affectés par une baisse de cette activité dans l'ensemble de la zone euro.

* Toutes les valeurs du CAC 40 sont dans le rouge.

* Les valeurs automobiles, MICHELIN (-3,04%), VALEO (-3,0%), accusent les plus fortes baisses de l'indice parisien tandis que l'indice Stoxx de l'automobile (-2,02%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, UBS ayant abaissé ses objectifs de cours sur la plupart des constructeurs. Le directeur financier de Michelin a indiqué également que le groupe craignait de ne pas pouvoir tenir son objectif de ventes en volumes pour 2014 face à une activité atone en Europe et sur nombre de marchés émergents.

* AIR FRANCE-KLM perd 1,01%. Son PDG a déclaré mardi qu'il pourrait être contraint de renoncer à son projet de développement d'une filiale low cost en Europe faute d'accord avec les syndicats de pilotes d'Air France qui rejettent pour l'instant les dernières propositions avancées par la direction de la compagnie aérienne.

* GAZTRANSPORT ET TECHNIGAZ (-5,75% à 47,23 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après que H&F Luxembourg a cédé 5,39% du capital de GTT au prix de 47,15 euros, soit le bas de la fourchette indicative (47,15/48,6).

* REXEL abandonne 3,28% à 15,35 euros. Ray Investment, une filiale d'EURAZEO (-0,85%), a annoncé mardi avoir cédé le solde de sa participation (7,13%) dans le distributeur de matériel électrique Rexel au prix de 15,35 euros par action via un placement accéléré.

* DBV TECHNOLOGIES s'envole (+19,67%) après avoir annoncé le dépôt d'un document en vue de son introduction sur le Nasdaq aux Etats-Unis.

* CARMAT (-1,78%) a annoncé lundi un renforcement de son équipe de direction avec la nomination d'Eric Richez au poste de directeur du développement dont l'"objectif immédiat" sera d'élaborer la stratégie d'accès au marché le coeur artificiel du groupe.

* INGENICO perd 1,24% à 77,73 euros. UBS a entamé la couverture du titre à "neutre" avec un objectif de cours de 81 euros.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant