Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
1
LE TITRE DASSAULT AVIATION PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE
LE TITRE DASSAULT AVIATION PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée sur fond d'attentisme avant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis au mois de janvier et l'issue de la visite à Moscou de François Hollande et Angela Merkel pour présenter une proposition de règlement du conflit ukrainien.

A 12h54, l'indice CAC 40 cède 0,39% à 4.685,16 points.

* LEGRAND perd 2,47%, plus forte baisse du CAC 40. Société générale a abaissé son conseil sur le titre de "conserver" à "vendre", le broker évoquant une dynamique "négative" sur les marges et la croissance pour le groupe qui doit publier ses résultats annuels le 12 février.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES consolident dans l'attente des chiffres de l'emploi américain et après leur hausse du mois de janvier.

SAINT-GOBAIN recule de 1,65% (+7,66% en janvier), MICHELIN de 0,81% (+15,23% le mois dernier) et ACCOR de 0,73% (+18,71% en janvier).

* Plusieurs VALEURS offrant un profil DÉFENSIF sont délaissées alors que des stratégistes misent sur une amélioration de la situation économique en zone euro et jugent ces titres surévalués.

PERNOD RICARD abandonne 1,76%, AIR LIQUIDE 1,18% et ESSILOR 1,1%.

* Les BANQUES européennes (+0,18%) reprennent des couleurs. Exane BNP Paribas conseille de surpondérer ces valeurs, le broker relevant des signes d'amélioration sur le marché du crédit et en macroéconomie ainsi que les effets du programme d'assouplissement quantitatif de la BCE.

CRÉDIT AGRICOLE gagne 0,55% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,5%. En revanche, BNP PARIBAS perd encore 1,21% au lendemain d'une baisse de 3,69% liée à l'annonce de perspectives jugées peu encourageantes.

* ALCATEL-LUCENT (+3,35%, plus forte hausse du CAC 40) entend franchir une nouvelle étape de son redressement cette année. L'exercice 2014 a été marqué par une amélioration de sa rentabilité et la montée en puissance des activités sur lesquelles il s'est recentré, en dépit d'un recul de son chiffre d'affaires et d'une nouvelle perte nette.

* VIRBAC (+6,39%) est en tête des hausses du SBF 120 dans des volumes représentant 2,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après avoir touché un nouveau plus haut historique à 224,90 euros en matinée, Exane BNP Paribas, qui a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "surperformer", anticipant une accélération de la croissance organique du laboratoire vétérinaire.

* BOLLORÉ (+2,71%) a annoncé avoir reçu l'agrément des ministères de l'Economie et de l'Ecologie le désignant comme opérateur d'un réseau national de recharge pour véhicules électriques.

* DASSAULT AVIATION progresse de 4,3%. Paris et Le Caire sont proches d'un plan de financement portant sur 24 avions de combat Rafale ainsi que sur une frégate multi-missions Fremm, selon le quotidien Les Echos, qui cite des "sources convergentes".

* TARKETT (-2,46%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, pénalisée par JPMorgan qui souligne les incertitudes pesant sur le spécialiste français des revêtements de sol en Russie.

* REXEL baisse de 1,6%. Deutsche Bank s'attend à l'annonce de marges sous pression lors de la publication des résultats du groupe le 12 février.

* ADOCIA (+16,35%) s'envole dans des volumes représentant 2,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, et signe la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small après avoir fait état de résultats positifs d'une étude de phase II pour un traitement à l'insuline.

* GFI INFORMATIQUE (+3,24%) a dit attendre une nouvelle progression de sa profitabilité pour son exercice 2014 après une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, à +11,4% (+8,3% pour 2014), soutenue par son activité en France (+12,7% au quatrième trimestre).

* NRJ GROUP (-3,52%) a fait état d'une baisse de 5,8% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre (-7,9% sur 12 mois), notamment plombé par son activité de Télévision (-7,9%) pour laquelle le groupe table sur une progression du chiffre d'affaires en 2015.

* LANSON (-2,13%) a publié un chiffre d'affaires en fort recul au quatrième trimestre (-6,7%), hors activités de courtage traditionnellement fluctuantes, portant à 4,4% la baisse de ses ventes sur l'année, dans un marché du champagne en hausse de 0,7% en 2014. Le groupe est très exposé au marché français, resté en recul.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le vendredi 6 fév 2015 à 15:24

    Mais qu'est ce que le marché fout à 4700 ???? il va y avoir encore des pleurs dans les chaumières !