Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
RENAULT, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC40 À LA MI-SÉANCE
RENAULT, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, la légère accélération de la croissance du secteur manufacturier en zone euro le mois dernier compensant la contraction inattendue en Chine tandis qu'Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a estimé que la BCE devait agir davantage pour stimuler l'inflation.

A 12h27, l'indice CAC 40 progresse de 0,42% à 4 918,1 points.

* RENAULT (+3,16%) est en tête des hausses du CAC 40 après que le Journal du Dimanche a rapporté que l'Etat français serait prêt à une fusion entre le constructeur français et son partenaire japonais Nissan, qui a également relevé de 8% sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel.

* Plusieurs valeurs CYCLIQUES profitent des chiffres européens sur la croissance du secteur manufacturier.

SAINT-GOBAIN est en hausse de 1,53%, MICHELIN de 1,32% ou encore CAPGEMINI de 1,23%.

* Le secteur européen des UTILITIES grimpe de 1% dans le sillage de Snam (+4,16%) et Terna (+2,46%), qui profitent des espoirs des investisseurs en faveur d'un allégement de la réglementation italienne.

VEOLIA ENVIRONNEMENT progresse de 1,7%, ENGIE de 1% et EDF 0,83%.

* CRÉDIT AGRICOLE gagne 1,69% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,89% alors que leur filiale commune de gestion d'actifs Amundi prévoit de lever entre 1,4 milliard et deux milliards d'euros dans le cadre de son introduction en Bourse.

* En revanche, KERING recule de 0,86%, plus forte baisse de l'indice SBF 120, un analyste jugeant limité le potentiel de hausse du titre alors que le marché intègre déjà l'amélioration espérée des résultats du groupe.

* VIVENDI cède 0,62%. Plusieurs analystes craignent une surenchère autour de Telecom Italia (+1,73%) après l'offensive menée par l'homme d'affaire Xavier Niel. Vivendi est un investisseur de long terme dans Telecom Italia, a notamment déclaré le président de son directoire, Arnaud de Puyfontaine, au Corriere della Sera.

* TECHNIP (-0,65%) et TOTAL (-0,23%) perdent du terrain avec le recul des cours du pétrole (-1,63% pour le baril de Brent) et les craintes persistantes autour de la demande chinoise.

* SODEXO baisse de 0,8%, des analystes soulignant depuis quelques temps les effets potentiels du ralentissement économique au Brésil.

* SOLOCAL GROUP (+8,49%, plus forte hausse du SBF 120) reprend quelques couleurs, plusieurs analystes continuant de souligner la faiblesse de la valorisation du titre malgré les interrogations du marché sur les objectifs du groupe.

* NEOPOST prend 4,11% à 23,56 euros, la valeur rebondissant sur un support technique entre 22 et 22,50 euros pour se rapprocher d'une résistance située à 24 euros.

* COFACE s'octroie 3,06% avant la publication de ses résultats sur neuf mois après la clôture de la Bourse.

* OSE PHARMA bondit de 12,17%, les autorités réglementaires de sept pays européens ayant donné leur feu vert au lancement d'un essai clinique pour Tedopi, le produit phare de la société dans le cancer du poumon.

* POXEL grimpe de 5,38%, la société biopharmaceutique ayant fait état de résultats favorables pour son principal candidat médicament, l'Iméglimine dans le traitement du diabète de type 2.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant