Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
CLUB MED, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
CLUB MED, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 rebondit de 0,58% à 4.288,50 points vers 12h00 sans parvenir à franchir la barre de 4.300 points, les marchés d'actions étant coiffés par la rechute des cours du pétrole brut et la crainte du risque politique en Europe après la convocation d'une élection présidentielle en Grèce. Toutefois, des stratégistes estiment que l'appétit pour le risque n'a pas disparu.

* Parmi les cycliques qui mènent le mouvement, les technologiques (+1,15%), les transports et loisirs (+0,84%) et les industrielles (+0,79%) sont dans le peloton de tête des hausses sectorielles.

A Paris, ALCATEL-LUCENT (+2,5%) signe la plus forte hausse du CAC 40, suivi par VINCI (+2,39%), SAFRAN (+1,11%) et AIRBUS (+1,13%)

* CLUB MED progresse de 2,01% à 24,89 euros. Fosun et ses alliés vont surenchérir sur le Club Méditerranée et souhaitent coter le groupe à Hong Kong et au Brésil, a déclaré à la presse le financier brésilien Nelson Tanure, partenaire du conglomérat chinois dans son OPA sur le groupe de loisirs

* SAFT (+4,5%) signe la plus forte hausse du SBF 120 après avoir annoncé plusieurs contrats chiffrés en millions d'euros en Chine.

* Les pétrolières (-0,05%) accusent la seule baisse sectorielles en Europe.

* TECHNIP, la plus forte baisse du CAC 40, perd 1,13% et TOTAL (+0,4%) sous-performe le marché.

* HERMÈS INTERNATIONAL (-3,03%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 sur des prises de bénéfice, le titre ayant grimpé de près de 32% depuis le trou d'air d'octobre.

* THEOLIA grimpe de 7,27% après avoir annoncé le réglement-livraison de son augmentation de capital de 59,8 millions d'euros et la finalisation du plan de restructuration de sa dette. Les 119.547.052 actions à bons de souscription d'actions ont été livrées et admises, avec les actions nouvelles, aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris ce mardi, a ajouté le spécialiste de l'électricité éolienne.

(Raoul Sachs et Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant