Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS DANS LE ROUGE À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS DANS LE ROUGE À LA MI-JOURNÉE

Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 creuse ses pertes à la mi-séance (-1,21% à 4.618,49 points vers 13h00) dans un marché qui, comme les autres places européennes, marque une pause après huit séances consécutives de hausse.

* Les BANCAIRES (-1,34%) accusent une des plus fortes baisses sectorielles en Europe, l'impact du programme de rachats d'actifs de la BCE sur les banques étant difficile à prévoir à ce stade. Avec les deux poids lourds de l'indice, TOTAL (-1,17%) et SANOFI (-1,13%), elles pèsent sur la cote. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-3,4%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, BNP PARIBAS perd 2,31% et CRÉDIT AGRICOLE 1,93%.

* A l'inverse de TOTAL, TECHNIP gagne 0,38%. Hors CAC 40, CGG s'adjuge 3,16% et poursuit son redressement.

* TECHNIP a annoncé mardi avoir remporté auprès du groupe Stone Energy Corporation deux contrats dans le golfe du Mexique pour la conception, la fabrication et l'installation d'une conduite flexible et indique que le projet sera achevé au cours du second semestre 2015, sans toutefois préciser le montant des contrats.

* GEMALTO (+2,91%) signe la plus forte hausse du CAC 40. Le spécialiste de la sécurité numérique a annoncé mardi avoir fourni à la banque brésilienne Banco do Estado Grande do Sul sa solution "Ezio" pour sécuriser ses services de banque mobile.

* Les VALEURS fortement cycliques comme l'AUTOMOBILE (-1,8%) comptent parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe. RENAULT perd 2,7%, LEGRAND 2%.

* CAP GEMINI, qui évolue depuis le 12 novembre au-dessus de sa moyenne mobile 20 jours et depuis le 15 janvier au-dessus de sa MM 50 jours, perd 2,06%.

* VINCI perd 2,59% et EIFFAGE 2,32%, l'association "40 millions d'automobilistes" ayant déclaré à Reuters dans un communiqué que le gouvernement allait geler les tarifs autoroutiers au 1er février 2015, une information ensuite confirmée par Matignon.

* ARKEMA (-4,4%) accuse une des plus fortes baisses du SBF 120, Goldman Sachs étant passé à vendre contre neutre sur le titre du groupe chimique.

* TARKETT, plus forte baisse du SBF 120, perd 4,43%, le titre ayant atteint un niveau technique de "surachat"(+8,85% à 20,3 euros) a accéléré un rebond technique après avoir franchi en séance sa moyenne mobile 50 jours (19,219 euros). Depuis un plus bas le 7 janvier, le titre engrange près de'%.

* GTT perd 3,23%. Le fonds d'investissement H&F Luxembourg a annoncé avoir vendu un bloc de 4,35% du capital du numéro un mondial des systèmes de confinement à membrane pour le transport du gaz naturel liquéfié (GNL).

* SOITEC (+4,44% à 0,94 euro) signe la plus forte hausse du SBF 120 après l'annonce par le fabricant de matériaux semi-conducteurs de haute performance d'un nouveau substrat qui, dit-il, "repoussent les limites des communications mobiles".

* NEXT RADIO TV (+4,02%) a annoncé lundi soir une hausse de 12% de son chiffre d'affaires sur l'année (TV +23%, radio +4%, digital -3%).

* METABOLIC EXPLORER s'envole de 30%. Le groupe de chimie biologique a annoncé avoir obtenu le feu vert de la FDA américaine pour sa L-Méthionine, une forme naturelle d'un acide aminé essentiel pour la nutrition des animaux.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant