Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
PERNOD RICARD EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS
PERNOD RICARD EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée d'une séance volatile : les indicateurs manufacturiers (PMI) montrent des signes de stabilisation en Europe mais ceux de la Chine ont à nouveau reculé, tandis que le moral des chefs d'entreprise du secteur manufacturier japonais s'est amélioré au deuxième trimestre.

À 12h48, l'indice CAC 40, dont l'indice de volatilité gagne 2,34%, avance de 0,78% à 3.768,13 points :

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES gagnent du terrain à la faveur des indices PMI définitifs publiés pour la zone euro.

LEGRAND s'octroie 2,13%, VALLOUREC 2,08%, ACCOR 1,55% et CAPGEMINI 1,12%. L'indice Stoxx du secteur technologique prend 0,8% et celui des ressources de base 1,06%.

* Les VALEURS de la CONSOMMATION discrétionnaire et de base profitent de l'intérêt de plusieurs gérants pour ces titres en ce début de second semestre : ils estiment que le développement de la consommation dans les pays émergents devrait rester favorable à ces secteurs.

PERNOD RICARD gagne 2,48%, plus forte hausse du CAC 40, KERING 1,83%, LVMH 1,81% et L'OREAL 1,11%. L'indice Stoxx du secteur agroalimentaire avance de 0,58%.

* EADS s'octroie 1,53%. RBC pense que les progrès dans le développement de l'Airbus A350 contribuent à améliorer le sentiment des investisseurs à l'égard du groupe, le broker estimant que la production à plein régime de cet appareil devrait améliorer les marges et la trésorerie d'EADS.

* TECHNIP (+1,2%) a remporté auprès du consortium Hyundai-Wison un contrat significatif - soit d'un montant compris entre 50 et 100 millions d'euros - pour l'utilisation de sa technologie propriétaire et pour des services d'ingénierie et de fourniture d'équipements pour deux fours d'hydrogène au Venezuela.

* À rebours de tendance, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-0,98%) accuse la plus forte des rares baisses du CAC 40, et CRÉDIT AGRICOLE cède 0,59% alors que la thématique des banques centrales va rester au centre des mouvements des marchés cette semaine, estiment des stratégistes actions, rappelant la conférence de presse jeudi du président de la BCE Mario Draghi.

Angela Merkel et François Hollande sont également apparus vendredi à Bruxelles encore éloignés d'un accord définitif sur les modalités d'un mécanisme de résolution des crises bancaires, malgré leur déclaration commune du 30 mai.

BNP PARIBAS avance de son côté de 0,76% et l'indice Stoxx des banques de la zone euro est en légère hausse de 0,5%.

* ORANGE recule de 0,67%. Citigroup estime dans une note sectorielle que la tendance pour les résultats trimestriels de l'opérateur télécoms devrait continuer à être faible tandis que JPMorgan pense que la dynamique opérationnelle du secteur devrait rester difficile, en particulier en France.

* SOITEC (-5,88%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120, le fabricant de plaques de silicium sur isolants ayant annoncé une augmentation de capital de 71,5 millions d'euros avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS).

* EUROFINS SCIENTIFIC abandonne 3,3%, Exane BNP Paribas estimant qu'il est temps de faire une pause sur la valeur et jugeant moins attrayant le profil rendement-risque du spécialiste de la bioanalyse.

* PSA perd 2,89%. Les ventes de voitures neuves du groupe en France ont baissé de 9,5% en juin, davantage que le marché dans son ensemble (-9,0% en données brutes et en rythme annuel).

RENAULT avance de 1,66%, le groupe ayant limité la baisse de ses ventes à 3,6% en France le mois dernier. L'indice Stoxx du secteur automobile européen gagne 0,87%.

* AÉROPORTS DE PARIS perd 0,92%. L'Etat et le Fonds stratégique d'investissement ont décidé de céder 9,5% du capital d'ADP à Predica, filiale d'assurance de CRÉDIT AGRICOLE (-0,59%), et à VINCI (+1,54%) pour un montant total de 738 millions d'euros.

* BUREAU VERITAS (+3,39% à 20,57 euros) signe la plus forte hausse du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique situé à près de 19,75 euros.

* SAFT s'octroie 2,03%. GROUPE EUROTUNNEL (-1,59%) a choisi le groupe spécialisé dans la conception et la fabrication de batteries de haute technologie pour rééquiper l'ensemble de sa flotte de navettes passagers et fret.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant