Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LAFARGE, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LAFARGE, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, pénalisée par des prises de bénéfices après le nouveau plus haut de sept ans touché la veille suite à l'engagement de la BCE à poursuivre son programme d'assouplissement quantitatif malgré un frémissement de la reprise.

A 13h38, l'indice CAC 40 recule de 0,51% à 5.227,66 points.

* Les valeurs BANCAIRES européennes (-1,45%) sont plombées par les établissements grecs (-4,31%), le marché craignant un défaut de la Grèce sur fond d'incertitudes croissantes sur un maintien du pays dans la zone euro.

CRÉDIT AGRICOLE, plus forte baisse du CAC 40, recule de 2,67%, BNP PARIBAS de 1,86% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,52%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES pâtissent du regain d'aversion au risque qui alimente les prises de bénéfices.

SCHNEIDER ELECTRIC baisse de 2,03%, ARCELORMITTAL de 1,61% et ALSTOM de 1,44%.

* En revanche, le secteur AUTOMOBILE français est en nette hausse, soutenu par l'accélération des ventes de voitures neuves le mois dernier et la publication trimestrielle de l'équipementier Faurecia.

RENAULT (+3,8%) est en tête des hausses du CAC 40, PSA gagne 2,26% et VALEO 1,96% pendant que FAURECIA prend 3,89%, parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120. MICHELIN avance de 1,1%.

* AIRBUS GROUP s'adjuge 2,61%. L'avionneur européen va demander à ses actionnaires d'approuver lors de l'assemblée générale annuelle prévue le 27 mai un programme exceptionnel de rachat d'actions susceptible d'atteindre 10% du capital, a annoncé mercredi le groupe aéronautique.

* LAFARGE prend 2,29% au lendemain de propos tenus par le deuxième actionnaire d'Holcim (+0,81%) jugés de bon augure pour la réussite du projet de fusion entre les deux cimentiers.

* CASINO abandonne 4,82%, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain de la publication par le groupe de distribution d'un chiffre d'affaires du premier trimestre qui a déçu.

* REXEL lâche 4,13%, pénalisé par une note de Kepler Cheuvreux qui anticipe une détérioration de la croissance de l'activité au premier trimestre. Le broker a abaissé sa recommandation d'"acheter" à "alléger" sur le titre.

* IPSEN se replie de 1,4%, après l'annonce conjointe avec son partenaire Active Biotech de mettre un terme à l'ensemble des études évaluant le Tasquinimod dans le traitement du cancer de la prostate.

* VIRBAC grimpe de 6,42%, plus forte hausse du SBF 120 au lendemain de la publication par le laboratoire spécialisé dans la santé animale de son activité trimestrielle marquée par une progression de 17,1% de son chiffre d'affaires.

* CGG (+3,19%) bénéficie d'une note de Goldman Sachs qui souligne la décote du titre et juge exagérées les craintes du marché sur une augmentation de capital.

* INNATE PHARMA progresse de 2,43% après l'annonce d'une collaboration avec SANOFI (-1,46%) sur une nouvelle génération d'anticorps couplés utilisant la technologie de couplage site-spécifique d'Innate Pharma.

* KAUFMAN & BROAD (+3,97%) a fait état d'une hausse de près de 3% de ses revenus pour son premier trimestre clos fin février. La société s'attend sur l'année à une progression de sa dynamique commerciale grâce au retour des investisseurs sur le marché immobilier de logement en France.

(Raphaël Bloch, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant