Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
AIRBUS GROUP, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
AIRBUS GROUP, PLUS FORTE HAUSSE DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en nette hausse à la mi-journée, soutenue par le nouveau recul de l'euro face au dollar et l'espoir des investisseurs que les attaques meurtrières perpétrées à Paris ne devraient pas affecter la reprise économique sur le long terme.

A 12h27, l'indice CAC 40 gagne 2,36% à 4.917,75 points et toutes ses composantes sont en hausse.

* Les groupes de DÉFENSE européens sont soutenus par l'intensification des frappes en Syrie.

THALES s'octroie 2,9%.

AIRBUS GROUP (+3,31%, plus forte hausse du CAC 40) et ZODIAC AEROSPACE (+3,5%) profitent également du nouveau repli de l'euro face au dollar.

* Plusieurs VALEURS CYCLIQUES profitent de la vision optimiste des investisseurs sur la résistance de l'économie mondiale.

CAPGEMINI s'octroie 3,19%, PUBLICIS GROUPE 3,15% et SAINT-GOBAIN 2,76%.

* VIVENDI progresse de 3,12%. Le groupe français de médias a indiqué détenir 20,116% du capital de Telecom Italia mais ne possède pas d'actions d'épargne ni d'autres instruments financiers du premier opérateur télécoms italien.

* SUEZ (+6,62%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120, soutenue par des informations de presse selon lesquelles ENGIE (+1,62%) envisagerait de reprendre le contrôle du spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets.

* COFACE s'adjuge 5,27% après qu'Exane BNP Paribas a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "surperformance", le courtier misant sur l'annonce de bonnes nouvelles avant la fin de l'année de la part de l'assureur crédit.

* ISPOS est en hausse de 3,08%, le groupe spécialisé dans les sondages et les études reprenant des couleurs à la faveur d'une note moins pessimiste de la part de Natixis, passé d'"alléger" à "neutre" sur le titre.

* En revanche, GENFIT recule de 4,95%, plus forte des quelques baisses de l'indice SBF 120 au lendemain d'un bond de 8,9% lié aux annonces du groupe sur le lancement d'ici à la fin de l'année de l'étude de phase 3 de son traitement contre la NASH. Mais la valeur a buté contre une résistance technique majeure autour de 47,30 euros.

* CELLECTIS grimpe de 11,24% après la publication par la société biopharmaceutique de son activité trimestrielle et d'un niveau de trésorerie renforcé par sa levée de fonds aux Etats-Unis en début d'année.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant