Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
ORANGE DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
ORANGE DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par les secteurs automobiles et ceux liés aux matières premières, après avoir signé sur le trimestre écoulé sa plus mauvaise performance boursière en quatre ans.

A 12h38, l'indice CAC 40 gagne 0,75% à 4.488,78 points après avoir lâché 6,99% au troisième trimestre.

* Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES (+2,87%) pour le secteur européen de l'énergie et +2,19% pour celui des ressources de base figurent parmi les meilleures performances boursières en Europe, des investisseurs espérant l'annonce de nouvelles mesures en Chine pour soutenir l'économie du pays après le nouveau recul d'un indicateur économique.

TECHNIP (+4,36% ) est en tête du CAC 40. MAUREL & PROM avance de 6,98%, VALLOUREC de 6,56% et CGG de 4,45%, plus fortes hausses du SBF 120. Dans les ressources de base, APERAM grimpe de 3,05% et ARCELORMITTAL de 1,22%.

* Le secteur AUTOMOBILE (+1,17%) poursuit son rebond, toujours porté par la décision de la Chine de réduire nettement la fiscalité sur certains véhicules.

RENAULT est en hausse de 3,58%, VALEO de 2,61% et PSA de 0,59%.

* PERNOD RICARD avance de 1,57%. Goldman Sachs a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "acheter", le courtier se montrant plus optimiste pour la croissance du groupe de spiritueux malgré les conditions difficiles actuellement présentes dans les marchés émergents.

* En revanche, ENGIE (-0,9%) accuse la plus forte des quelques baisses du CAC 40 après avoir annoncé un nouvel ajustement à la baisse de ses prévisions pour 2015 en raison de l'indisponibilité plus longue que prévu de deux réacteurs nucléaires en Belgique.

* ORANGE est en repli de 0,63%. Un stratégiste juge limité le potentiel de hausse de la valeur alors que les cours actuels intègrent déjà, selon lui, l'amélioration attendue des résultats du groupe.

* NEOPOST, qui a chuté de 15,71% mercredi après l'annonce par le spécialiste du traitement du courrier et de la logistique d'une forte réduction de son dividende et de résultats semestriels jugés décevants, perd encore 4,12%, plus forte baisse du SBF 120. Plusieurs brokers ont révisé à la baisse leur objectif de cours sur la valeur.

* RÉMY COINTREAU se replie de 2,64%, UBS ne décelant pas encore de point d'inflexion en Chine et ayant abaissé son conseil sur le groupe de spiritueux d'"acheter" à "neutre".

* AIR FRANCE-KLM recule de 1,49%. Air France a annoncé mercredi soir l'échec des négociations avec les syndicats de pilotes sur son plan Perform 2020. Faute d'un accord, le groupe pourrait décider jeudi lors d'un conseil d'administration de mettre à exécution son "plan B" en réduisant de 10% son réseau long-courrier d'ici 2017, ce qui entraînerait des suppressions de postes, dont des licenciements secs.

* NUMERICABLE-SFR baisse de 0,64%. Sa holding de contrôle Altice (-6,54%) a lancé une augmentation de capital pour un montant d'environ 1,8 milliard d'euros afin notamment de financer le rachat de l'américain Cablevision.

* ELIOR (+1,43%) a annoncé jeudi l'acquisition de l'entreprise américaine Cura Hospitality spécialisée dans la restauration en maisons de retraite et milieux hospitalisés.

* KAUFMAN & BROAD grimpe de 3,14% au lendemain de l'annonce par le promoteur immobilier des résultats des neuf premiers mois de son exercice 2015 et de la confirmation de ses objectifs annuels.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant