Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
1
LE TITRE CLUB MED PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE
LE TITRE CLUB MED PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris qui rebondit avec les autres Bourses européennes au lendemain d'une forte baisse liée à la déception des intervenants de ne pas voir leurs anticipations concernant la BCE se confirmer. Mario Draghi a tenu un discours ultra-accommodant mais a renvoyé à l'année prochaine l'adoption et la mise en oeuvre d'un éventuel programme de rachats d'actifs par la BCE.

Vers 13h30, l'indice CAC 40 progresse de 1,3% à 4.380,18 points.

* CLUB MED : le titre est suspendu dans l'attente d'une probable surenchère de l'homme d'affaires Andrea Bonomi, qui pourrait être fixée cette fois à 24 euros.

* SAINT-GOBAIN (+2,83%) signe la plus forte hausses du CAC 40, BOUYGUES gagne 2,91% alors que Morgan Stanley a relevé son opinion sur le secteur de la construction et des matériaux, de prudence à neutre. LAFARGE prend 2,78%, VINCI 2,1%.

* ORANGE prend 3,05%, deuxième plus forte hausse du CAC 40, l'ensemble du secteur des télécoms étant porté par la multiplication des opérations de fusions-acquisitions, dont le projet de rachat de Jazztel par Orange.

* NUMERICABLE-SFR, qui a lancé une offre sur Portugal Telecom, s'adjuge 4,36% et signe la plus forte hausse du SBF 120 après avoir annoncé vendredi avoir réalisé l'acquisition de 100% du capital d'Omer Telecom, la holding du groupe qui opère sous l'enseigne Virgin Mobile. (Le communiqué

* L'automobile et les bancaires sont également moteur de la hausse.

* RENAULT gagne 2,78%, VALEO 2,65%, MICHELIN 1,86%, PSA 2,18%.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+2,79%), BNP PARIBAS (+2,86%) et CRÉDIT AGRICOLE (+1,9%) progressent fortement, la politique monétaire de la BCE étant appelée à augmenter davantage la liquidité disponible en zone euro.

* AIRBUS gagne 2,23%. QATAR AIRWAYS prendra livraison du premier exemplaire de l'A350 samedi 13 décembre, a annoncé jeudi la compagnie aérienne, qui est le client de lancement du nouveau long-courrier d'Airbus.

* HERMÈS gagne 2,18%. Les deux tiers des analystes financiers conseillent d'ajouter ou de conserver le titre en portefeuille, anticipant une poursuite de la surperformance d'Hermès dont le capital flottant va très fortement augmenter après la distribution par LVMH (+1,83%) des ses titres Hermès le 17 décembre. Berenberg a entamé sa couverture d'Hermès en conseillant d'acheter.

* GAMELOFT perd 3,11% et accuse la plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant été retirée de l'indice.

* SOPRA perd 1,89%n accusant la plus forte baisse du SBF 120 sur des prises de bénéfice après avoir gagné plus de 66% au cours des 14 dernières séances.

* COFACE (+2,33%), EURONEXT (-0,55%) et INNATE PHARMA (+3,21%) intègreront l'indice SBF 120 à partir du 22 décembre, remplaçant GAMELOFT, SARTORIUS STED BIO (+1,47%) et VILMORIN (-0,56%), a annoncé Euronext, précisant qu'aucun changement n'aurait dans le CAC 40.

* CGG gagne 2,63% et TECHNIP 0,54%. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a dit jeudi à Reuters de ne pas avoir demande "à ce stade" à Technip de clarifier ses intentions sur le groupe de services et d'équipements géophysiques CGG, mais a précisé rester vigilante.

* PIERRE & VACANCES CENTER PARCS ajoute 5,87% aux 4,74% gagné la veille après avoir annoncé avec le promoteur immobilier chinois Beijing Capital Land (BCL) la signature d'une lettre d'intention en vue d'un partenariat à long terme pour développer des sites touristiques inspirés du concept de Center Parcs en Chine et en France.

* OENEO gagne 5,4% après avoir fait état d'une amélioration de plus de 2 points de sa marge opérationnelle, à 19,5%, au premier semestre de son exercice 2014-2015.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier,)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le vendredi 5 déc 2014 à 16:14

    C'est le Noël avant l'heure de nos grands spéculateurs ! Ils continuent de prendre systématiquement les contrepieds du peu d'investisseurs qu'il reste, il faut dire que les résultats économiques de l'Europe et de la France sont très très encourageants!