Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 recule de 0,43% à 3.375,76 points vers 12h15, l'optimisme sur une solution au dossier grec marquant le pas face aux difficultés de mettre en place un nouveau plan d'aide à Athènes.

* Corrélées aux aléas de la crise de la zone euro, les financières pèsent sur les grands indices. Les indices Stoxx des banques (-1,39%) et des assurances (-1,15%) accusent les première et troisième plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* AXA (-2,42%) est le principal contributeur à la baisse du CAC 40. L'assureur a annoncé jeudi des résultats annuels légèrement inférieurs aux attentes des analystes et marqués par une baisse de 15% du bénéfice courant, une performance qui s'explique notamment par des dépréciations sur les obligations souveraines grecques et la baisse des marchés actions.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE est passé dans le vert (+0,54%) en dépit de la publication d'un résultat inférieur aux attentes pour le quatrième trimestre en raison de pertes accrues dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) du fait de la crise dans la zone euro. La banque a déclaré rester prudente pour cette année.

* CREDIT AGRICOLE perd 2,21% mais BNP PARIBAS avance de 2,0%. SocGen a abaissé son conseil sur BNP d'achat à conserver et son objectif de cours de 37 à 36 euros, Nomura a réitéré sa recommandation d'achat et ramené son objectif de cours de 47 à 43 euros, RBC a relevé son objectif de cours de 42 à 48 euros et réitéré son opinion surperformance.

* Par ailleurs, Moody's a annoncé un possible abaissement des notes de crédit de 17 grands établissements bancaires mondiaux, dont BNP PARIBAS et CREDIT AGRICOLE.

* PPR (-4,02%) accuse la 2e plus forte baisse du CAC 40. Le groupe a fait état jeudi d'une forte progression de ses résultats annuels, portés par les brillantes performances de ses marques de luxe, et s'est montré confiant pour 2012. CA Cheuvreux parle de chiffres "solides" mais d'une petite déception sur Gucci et la stabilité du dividende.

* PSA, plus forte baisse du CAC, chute de 4,3% au lendemain de la publication de ses résultats 2011 et l'annonce de difficultés en Europe, notamment en France. JPMorgan et Exane BNP Paribas ont abaissé leurs objectifs de cours et réitéré leur opinion neutre sur le titre.

* EDF (-3,02%) a publié jeudi des résultats 2011 dopés par la performance de ses parcs nucléaires français et britannique et a confirmé ses objectifs malgré les investissements supplémentaires imposés par les autorités de sûreté après la catastrophe de Fukushima.

* CAPGEMINI est en tête des hausses du CAC 40 (+5,8%) après avoir annoncé jeudi prévoir une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle en 2012 mais une croissance organique limitée de son chiffre d'affaires en 2012 en raison de l'impact de modifications d'un contrat avec l'administration fiscale britannique.

* RENAULT (+3,59%), 2e plus forte hausse du CAC 40, s'est montré jeudi plus confiant que son concurrent français PSA en se fixant pour objectif de dégager un flux de trésorerie positif en 2012 malgré un environnement de marché toujours aussi volatil et concurrentiel en Europe.

* TECHNIP gagne 2,79% après avoir publié jeudi des résultats annuels en nette hausse grâce à la vigueur des investissements de ses clients mais a prévenu que 2012 serait marquée par la contribution négative de l'américain Global Industries, acquis fin 2011.

* PERNOD RICARD (-2,35%) a relevé jeudi son objectif de croissance du résultat opérationnel pour l'exercice 2011-2012 après la publication de résultats semestriels meilleurs qu'attendu grâce à ses performances dans les pays émergents et sa stratégie de montée en gamme de ses spiritueux.

* BULL, plus forte baisse du SBF 120, perd 4,89% après avoir publié une perte nette en 2011.

* ERAMET (-3,73%) a annoncé jeudi une baisse de 25% de son résultat opérationnel courant en 2011, conséquences du recul des cours du nickel et du manganèse.

* IMERYS (+2,65%) a annoncé mercredi une progression de 25,3% de son résultat net courant annuel et une amélioration de 0,7 point de sa marge opérationnelle mais a dit rester "vigilant" en raison du manque de visibilité sur le contexte économique.

* TF1, plus forte hausse du SBF 120, gagne 7,05%. Le groupe a déclaré jeudi viser une stabilisation de son chiffre d'affaires en 2012 après avoir dégagé des revenus supérieurs aux attentes l'an dernier grâce aux bonnes performances de ses chaînes de la TNT.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant