Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LE SECTEUR DES TÉLÉCOMS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS
LE SECTEUR DES TÉLÉCOMS DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée, le marché reprenant son souffle après sa forte hausse de la veille (+1,6%) alimentée par la décision de la Fed de réduire ses achats mensuels d'obligations tout en maintenant ses taux directeurs à un bas niveau pendant une longue période.

A 12h23, l'indice CAC 40 cède 0,15% à 4.170,74 points.

* Le secteur français des TÉLÉCOMS décroche une nouvelle fois, Bouygues Telecom ayant remis de l'huile sur le feu dans la guerre des prix que les opérateurs se livrent sur plusieurs fronts : 4G, offres avec téléphone inclus et maintenant l'internet fixe.

ILIAD, maison mère de Free, chute de 10,07%, plus forte baisse du SBF 120, pendant que ORANGE (-2,64%), BOUYGUES (-2,4%) et VIVENDI (-1,77%) accusent les plus fortes baisses du CAC.

* Des VALEURS CYCLIQUES et FINANCIÈRES profitent du regain d'intérêt des investisseurs pour les actifs risqués à la suite de la décision de la Fed qui a mis fin à un suspense de plusieurs semaines.

ARCELORMITTAL (+1,19%) est en tête des hausses du CAC 40, STMICROELECTRONICS gagne 1,09%, LAFARGE 0,91% et SOLVAY 0,73%. L'indice Stoxx du secteur européen de l'automobile s'octroie 0,7%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

Du côté des financières, AXA prend 0,64%, BNP PARIBAS 0,63% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,17% pendant que l'indice sectoriel européen de l'assurance monte de 0,68% et celui des banques de 0,44% malgré la décision de S&P d'abaisser la note à long terme de l'Union européenne de "AAA" à "AA+".

* Le secteur des UTILITIES abandonne 0,44%, plus forte baisse sectorielle en Europe, sur fond de regain d'inquiétudes à l'égard du secteur dans un contexte de tensions autour des négociations budgétaires en Europe.

EDF lâche 1,69% et GDF SUEZ 0,21%.

* CGG (+3,29%), en tête des hausses du SBF 120, et TECHNIP (+0,68%) poursuivent leur remontée. Les deux tires avaient chuté mardi et mercredi, respectivement de 20% et 10,5%, sur des perspectives jugées décevantes annoncées par les deux groupes.

* BIOMERIEUX grimpe de 2,56% à 76,41 euros, la valeur ayant franchi à la hausse une résistance technique vers 76 euros après avoir clôturé la veille au-dessus de ses moyennes mobiles 50 jours (à 73,84 euros) et 200 jours (à 74,03 euros).

* EUROPACORP recule de 2,37%. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris sur les conditions de financement de la construction et du fonctionnement de la Cité du cinéma créée par le réalisateur Luc Besson, selon une source judiciaire.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant