Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-JOURNÉE
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-séance, la croissance de l'économie chinoise ayant accusé un ralentissement moins fort que prévu entre janvier et mars par rapport au dernier trimestre 2013.

A 13h, l'indice CAC 40 gagne 0,79% à 4.379,61 points avant des statistiques américaines (mises en chantier et permis de construire à 14h30 et production industrielle à 15h15) et la publication à 20h du Livre beige de la Réserve fédérale.

* De nombreuses CYCLIQUES profitent de la statistique chinoise qui vient rassurer un marché en proie aux inquiétudes sur le ralentissement économique chinois depuis plusieurs mois. Le secteur automobile (+1,35%) est particulièrement recherché alors que la Chine est le premier marché automobile mondial.

SCHNEIDER ELECTRIC s'octroie 2,02%, SAINT-GOBAIN 1,95% et VINCI 1,39%. Dans l'automobile, VALEO progresse de 3,5%, PSA de 3,33%, FAURECIA de 2,77% et RENAULT de 1,6%.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+2,54%) est en tête des hausses du CAC 40 et SUEZ ENVIRONNEMENT gagne 3,09%, portées par une note d'Exane BNP Paribas dans laquelle le broker envisage la possibilité d'une fusion entre les deux groupes de services aux collectivités.

* TECHNICOLOR (+5,79%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120 après les relèvements par Moody's et Standard & Poor's de la note de crédit du groupe spécialisé dans les technologies pour le cinéma et la télévision.

* En revanche, ALCATEL-LUCENT (-1,99% à 2,559 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40, la valeur étant repassée sous sa moyenne mobile à 200 jours, à 2,65 euros.

* DANONE perd 1,15%, le groupe ayant continué de pâtir au premier trimestre des conséquences de l'affaire Fonterra sur son activité de nutrition infantile en Chine. Il a subi aussi la hausse des prix du lait et la baisse inattendue des volumes de ses produits laitiers frais, notamment en Russie.

* SOITEC dévisse encore de 11,21%, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'une chute de 10%, la technologie du spécialiste des matériaux semi-conducteurs n'ayant pas été retenue pour un projet de centrale solaire aux Etats-Unis. "Compte tenu de la complexité du business model et du manque de visibilité sur les cash-flows de la société, il n'y a rien d'étonnant à ce que le titre soit aussi volatil", commente un gérant de fonds parisien.

* RÉMY COINTREAU recule de 3,59%, Société générale anticipant une nouvelle période de déclin pour le groupe de spiritueux, sur lequel le broker a également abaissé sa recommandation de "conserver" à "vendre".

* EDENRED perd 1,48%, les analystes soulignant les nouveaux effets défavorables de change sur les résultats du groupe après la publication d'une activité marquée au premier trimestre par les fortes dépréciations des devises vénézuélienne et brésilienne.

* MERCIALYS (+2,92%) a poursuivi au premier trimestre son recentrage sur les centres commerciaux et cédé au cours des trois premiers mois de l'année 2,8 millions d'actifs immobiliers jugés non stratégiques.

* VETOQUINOL (-3,25%) a fait état d'une baisse de 3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 73,2 millions d'euros, après prise en compte d'un impact défavorable de change de 3%. A périmètre et change constants, les ventes ont progressé de 1,3% en Europe mais ont reculé de 1,9% et 2,5% respectivement en Asie-Pacifique et dans la zone Amériques.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant