Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LVMH, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS
LVMH, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA MI-SÉANCE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 rebondit modestement (+0,68% à 3.388,81 points vers 12h40) après trois séances consécutives de baisse (-2,6% cumulé), le retour prudent de l'appétit pour le risque étant limité par la dégradation de la note souveraine de l'Espagne par S&P, à "BBB-", soit à un cran de la catégorie spéculative.

* CARREFOUR (+3,88%) est en tête des hausses du CAC 40 et du SBF 120. Le groupe de distribution est parvenu à stabiliser ses ventes au troisième trimestre et a rassuré les investisseurs en faisant état d'une amélioration de la tendance dans ses hypermarchés français, son point faible.

* LVMH (+3,59%) signe la deuxième plus forte hausse de l'indice, le secteur de la consommation et du luxe (+1,28%) menant la hausse en Europe après les résultats trimestriels jugés rassurants de Burberry (+10,27%). PPR gagne 0,7%, HERMES 1,87% et DIOR, maison mère de LVMH, 3,3%.

* Les bancaires ont également le vent en poupe compte tenu de l'effet limité de la dégradation de la note de l'Espagne. CRÉDIT AGRICOLE gagne 3,11%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,4% et BNP PARIBAS 0,7%.

* EADS recule de 1,53% au lendemain d'une envolée de plus de 5% en réaction à l'annonce de l'échec du projet de fusion avec BAE SYSTEMS. EADS va être contraint de revoir sa stratégie, en particulier dans le domaine de la défense, a déclaré Tom Enders, le président exécutif du groupe d'aéronautique et de défense, dans une lettre aux salariés.

* SAFRAN perd 1,19% au lendemain d'une hausse de 3,23%. Le fonds activiste britannique The Children Investment Fund (TCI) a sévèrement critiqué la politique d'acquisition du groupe français en dehors de ses métiers coeurs, les moteurs et l'équipement dans l'aérospatiale civile et dit qu'il s'opposerait à tout nouveau projet de ce type.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT cède 1,05% et EDF 0,75%. Henri Proglio, le PDG d'EDF, va quitter le conseil d'administration de Veolia mais demande qu'EDF obtienne un poste d'administrateur du leader mondial du traitement de l'eau et des déchets.

* STALLERGENES recule de 2,27% après avoir réajusté à la baisse son objectif de chiffre d'affaires pour 2012, tablant sur une croissance de ses ventes de 5% contre une fourchette comprise entre 5% et 7% auparavant.

Raoul Sachs, Blandine Hénault, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant