Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE ESSILOR EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-JOURNÉE
LE TITRE ESSILOR EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, avant la décision de la BCE sur sa politique monétaire et la publication vendredi des chiffres de l'emploi pour le mois décembre aux Etats-Unis.

A 12h37, l'indice CAC 40 grimpe de 0,21% à 4.269,97 points.

* ESSILOR (+2,53%) est en tête des hausses du CAC 40, la valeur profitant d'une nouvelle note favorable publiée par Jefferies, après celle la veille de Bank of America Merrill Lynch. Le broker est passé à l'achat sur le titre espérant un changement favorable dans la dynamique de résultats et un retour à la normale de la contribution des acquisitions à la croissance du groupe.

* Les BANCAIRES restent recherchées avant l'annonce de la BCE, le secteur ayant profité en début d'année de la détente des taux des emprunts d'Etat des pays dits périphériques de la zone euro et des signes de reprise économique dans la région.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE avance de 2,09%, CRÉDIT AGRICOLE de 1,63% et BNP PARIBAS de 0,89%. L'indice Stoxx du secteur bancaire européen gagne 0,54%.

* De nombreuses CYCLIQUES continuent de gagner du terrain, toujours soutenues par l'amélioration économique en zone euro. MICHELIN progresse de 1,82%, BOUYGUES de 1,09% et SAINT-GOBAIN de 1,24%.

Le secteur automobile européen avance de 1,06%, plus forte progression sectorielle en Europe, alors que les ventes de voitures en Chine, premier marché automobile du monde, ont augmenté de 13,9% l'an dernier, dépassant les attentes.

* ILIAD (+4,11%) occupe la tête des hausses du SBF 120. Nomura, qui conseille d'acheter la valeur, a rencontré le fondateur Xavier Niel et le directeur financier du groupe. Le broker souligne un message "solide" et estime que les cours actuels constituent un bon point d'entrée.

* AIR FRANCE-KLM prend 2,28%. La valeur profite de la progression de son trafic passagers en décembre, tiré par l'ensemble des zones à l'exception de l'Asie , et de la baisse des cours du pétrole depuis la fin de l'année dernière, avec un baril de brut léger américain passé de plus de 100 dollars fin décembre à moins de 93 dollars.

* CGG s'octroie 2,02% dans le sillage de TGS (+11,6%) qui a publié un chiffre d'affaires 2013 meilleur qu'attendu et dit qu'il pourrait faire encore mieux cette année.

* ALCATEL-LUCENT (-4,53%) reprend son souffle à la Bourse de Paris, où l'équipementier télécoms accuse la plus forte baisse du SBF 120 après son envolée de l'an dernier, Deutsche Bank anticipant dans une note sectorielle un ralentissement de la dynamique pour les marges du groupe.

Dans sa note, le broker a aussi abaissé son conseil sur STMICROELECTRONICS (-1,7%) de "conserver" à "vendre", jugeant "trop élevées" les attentes sur les marges.

* DANONE perd 0,76%. Le groupe agroalimentaire néo-zélandais Fonterra a rejeté toute responsabilité vis-à-vis de Danone, au lendemain de l'annonce par ce dernier de procédures judiciaires visant à obtenir réparation après une fausse alerte aux produits contaminés.

* ORANGE abandonne 0,1%. Credit Suisse a abaissé son conseil sur la valeur de "neutre" à "sous-performer", le broker anticipant une performance moins bonne de l'opérateur télécoms par rapport à ses concurrents français.

* ARKEMA (-3,13%) est sanctionné au lendemain d'un nouvel avertissement sur ses résultats 2013.

* HAVAS (-2,54%) a annoncé le départ surprise de son "directeur général monde" David Jones, laissant son jeune PDG Yannick Bolloré, fils du principal actionnaire Vincent Bolloré, seul aux commandes du sixième groupe publicitaire mondial.

* LAGARD ÈRE cède 1,59%. La branche médias du groupe Lagardère devrait terminer l'année 2013 avec un recul de 3% à 4% de son chiffre d'affaires, pénalisé par les difficultés de la presse, a déclaré mercredi son dirigeant Denis Olivennes.

* TRANSGENE (+10,61%) est en tête du CAC Mid & Small dans des volumes représentant 15 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le groupe qui développe et fabrique des produits d'immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies infectieuses ayant dévoilé des résultats favorables pour une étude sur le TG4010, un traitement contre le cancer du poumon.

* STENTYS bondit de 6,74% dans des volumes représentant 6,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le spécialiste de la conception de stents ayant annoncé mercredi la signature des premiers partenariats de distribution de ses produits sur le marché asiatique.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant