Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris
Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la mi-séance à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 perd 0,98% à 3.040,99 points vers 12h30, la dégradation de la note de l'Espagne par Fitch venant s'ajouter à la déception des investisseurs après les propos de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale américaine.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont les premières victimes de la déception des investisseurs, qui souhaitent l'annonce de mesures de soutien à la croissance, mais elles pâtissent également des difficultés commerciales de l'Allemagne, les exportations allemandes ayant diminué en avril, laissant entendre que le pays commence à ressentir les effets de la crise qui sévit en Europe.

PSA perd 3,09%, ARCELORMITTAL 2,93% et STMICROELECTRONICS 2,65%. L'indice Stoxx des minières (-3,46%) et celui de l'automobile (-2,08%) signent les deux plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* Les BANCAIRES reculent après l'annonce de la dégradation de la note souveraine espagnole alors que Madrid devrait demander officiellement ce week-end à ses partenaires européens de l'aider à renflouer ses banques en difficulté, selon plusieurs sources.

CRÉDIT AGRICOLE perd 2,03%, BNP PARIBAS 1,74% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,38%. L'indice sectoriel Stoxx lâche 1,54%.

* FRANCE TÉLÉCOM, qui détache son dividende de 0,8 euro, perd 5,84%, plus forte baisse du CAC 40.

* SAFRAN abandonne 3,82% à 26,69 euros, la valeur ayant franchi à la baisse ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours, situées à respectivement 27,0852 euros et 26,977 euros.

* HAVAS chute de 7,71%, plus forte baisse du SBF 120, affectée par une note de Barclays, qui n'est plus à l'achat sur la valeur, jugeant que la forte exposition groupe publicitaire à l'Europe pourrait freiner sa croissance.

* En revanche, les VALEURS DÉFENSIVES sont recherchées dans ce contexte d'aversion au risque, DANONE gagnant 1,18%, ESSILOR 0,5% et SANOFI 0,1%. L'indice Stoxx des groupes dans l'agroalimentaire avance de 0,26%.

* Les UTILITIES rebondissent. EDF progresse de 1,47%, plus forte hausse du CAC 40 après un recul de 1,76% la veille, VEOLIA ENVIRONNEMENT (-0,8% jeudi) gagne 1,37%, et GDF SUEZ s'adjuge 0,22% au lendemain d'un recul de 1,4%. L'indice Stoxx du secteur gagne 0,67% après sa baisse de 0,74% la veille.

Barclays a entamé la couverture de certaines UTILITIES, dont VEOLIA ENVIRONNEMENT avec un conseil à surpondérer, l'intermédiaire estimant que la société a pris des mesures devant lui permettre de faire face aux menaces qui pèsent sur le secteur.

* NEXITY prend encore 2,34%, plus forte hausse du SBF 120 après un bond de plus de 9% jeudi à la faveur d'une note de Deutsche Bank dans laquelle l'intermédiaire disait anticiper l'annonce de mesures favorables de la part du nouveau gouvernement et une possible sortie de BPCE du capital du groupe immobilier.

* SEQUANA perd 1,95%. Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) va entrer au capital du groupe papetier à l'occasion d'une augmentation de capital de 150 millions d'euros.

Dans un entretien au journal Les Echos, Bertrand Finet, membre du comité exécutif du FSI, a indiqué que le Fonds deviendrait l'un des deux principaux actionnaires du groupe.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant