Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE CRÉDIT AGRICOLE EN NETTE BAISSE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE
LE TITRE CRÉDIT AGRICOLE EN NETTE BAISSE À LA BOURSE DE PARIS À LA MI-JOURNÉE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,46% à 3.449,34 points vers 12h30, les Bourses européennes craignant à nouveau une récession après la publication d'un indice PMI composite qui marque une contraction de l'activité du secteur privé en zone euro en février.

* PSA PEUGEOT CITROËN est le plus gros volume de la cote et, de loin, la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120. Le titre s'envole de 16% sur des informations selon lesquelles le numéro deux européen de l'automobile et GENERAL MOTORS, le numéro un mondial, sont en négociations "avancées" en vue d'une alliance.

* Les FINANCIÈRES sont pénalisées par des craintes concernant l'exécution du deuxième plan d'aide à la Grèce.

* CRÉDIT AGRICOLE (-2,44%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 à la veille de la publication de ses résultats 2011. Credit Suisse a réitéré son opinion sous-performance et abaissé son objectif de cours de 6,0 à 5,4 euros, citant notamment l'exposition de la banque à la Grèce, l'atonie des facteurs de croissance et la faible probabilité d'une remontée des profits à moyen terme après le "profit warning" de décembre.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 1,69%, AXA aussi et BNP PARIBAS 1,54%.

* BNP PARIBAS est en discussions pour vendre sa participation de 51% dans la foncière KLÉPIERRE à Norges Bank, le fonds souverain norvégien, rapporte La Lettre de l'Expansion.

BNP Paribas a par ailleurs annoncé la vente à Wells Fargo d'un portefeuille de prêts à des compagnies pétrolières, la banque française cherchant à réduire son exposition aux financements en dollar.

* SCHNEIDER ELECTRIC, deuxième plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120, gagne près de 7%. Le groupe a dévoilé un nouveau plan stratégique fixant un objectif de marge d'Ebita ajustée pouvant aller jusqu'à 17% à l'horizon 2014.

* ACCOR (+4,37%) s'est dit confiant pour 2012, jugeant ses perspectives d'activité favorables avec des événements comme les Jeux olympiques de Londres, les foires en Allemagne et la Coupe d'Europe de football.

* FRANCE TÉLÉCOM gagne 2,14%. L'opérateur anticipe une année 2012 peu animée sur le front des acquisitions et ne prévoit pas de cessions de grande ampleur après la vente récente d'Orange Autriche et d'Orange Suisse, a déclaré son PDG Stéphane Richard à Reuters.

* VALEO progresse de 2,29% après avoir dit tabler pour 2012 sur un niveau de marge opérationnelle similaire à celui de 2011. Le bénéfice net est ressorti en hausse de 17% à 427 millions d'euros en 2011, et le groupe versera un dividende de 1,40 euro par action.

Dans le même secteur de l'équipement automobile, FAURECIA, filiale de PSA, gagne 4,9%.

* Deuxième plus forte baisse du SBF 120, NEXITY perd 4,51% au lendemain de la publication de résultats 2011 impactés par des dépréciations auxquelles a dû procéder le promoteur immobilier.

* SEB (-6,21%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après l'annonce de perspectives 2012 jugées trop prudentes et un résultat net 2011 inférieur aux attentes.

* AIR FRANCE-KLM (-2,17%) a annoncé que la croissance de son offre de sièges pour son programme d'été, allant du 25 mars au 28 octobre 2012, serait limitée à 0,6% en raison de la dégradation de l'environnement économique.

Par ailleurs, selon Le Figaro, le groupe serait sur le point de nouer une alliance commerciale avec Etihad Airways, compagnie nationale des Emirats arabes unis, qui mettrait fin à des années de guerre ouverte.

* LATÉCOÈRE (-5,87%) anticipe une poursuite de la croissance de ses activités en 2012, après avoir publié des résultats 2011 portés par le cycle haussier de l'aéronautique.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant