Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
EADS, PLUS FORTE BAISSE DU SBF 120 À LA MI-SÉANCE
EADS, PLUS FORTE BAISSE DU SBF 120 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 0,5% à 3.685,14 points vers 13h10, soutenu comme les autres grands indices, par les trimestriels meilleurs que prévu du groupe américain d'aluminium Alcoa qui a ouvert une nouvelle saison de résultats et l'annonce d'un ralentissement de la hausse des prix à la consommation en Chine .

* EADS (-3,05% à 37,53 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 suivi par LAGARDÈRE (-2,1%) qui a cédé, via un placement privé, sa participation de 7,4% dans le capital d'EADS au prix unitaire de 37,35 euros. EADS, qui a acheté l'équivalent de 1,61% de son capital dans le cadre de cette opération, reste le champion du CAC 40 avec une progression de plus de 27% depuis le début de l'année.

* Le rebond touche à la fois par des valeurs cycliques, des bancaires et certaines défensives, qui ont subi des pertes au cours des dernières séances.

* ARCELORMITTAL, plus forte hausse du CAC 40, prend 3,41% dans le sillage d'Alcoa. L'indice européen des valeurs minières enregistre la plus forte hausse sectoriel (+2,6%).

* ALSTOM gagne également 1,81%, FRANCE TELECOM 1,8%, CREDIT AGRICOLE 1,73%, BNP PARIBAS 1,53%, EDF 1,48%.

* CARREFOUR prend 1,43%. L'agence de notation Fitch a confirmé la note 'BBB' du groupe de distribution, lui attribuant une perspective stable.

* STERIA (+3,65%) est en tête des hausses du SBF 120. La SSII a annoncé que la police danoise lui avait confié la conduite d'un programme biométrique sur 8 ans par déploiement du système SteriaAFIS. Le montant du contrat n'est pas précisé.

* AIR FRANCE KLM (+2,73%) a annoncé que son trafic passagers avait augmenté de 2,2% en mars, le trafic cargo ayant lui baissé de 12,1%.

* TF1 gagne 2,48%. HSBC a relevé son conseil de sous-pondérer à neutre avec un objectif de cours porté de 6,3 à 9,5 euros.

* NATIXIS gagne 1,92%. La filiale BFI de BPCE a pour objectif d'en avoir terminé à la mi-2014 avec sa structure de cantonnement créée en 2009 pour regrouper des actifs toxiques ou illiquides hérités de la crise de "subprimes", déclare le directeur général de la banque dans un interview publiée mardi par Les Echos.

* ASSYSTEM (+3,16%) a annoncé lundi la signature d'un accord de principe aux termes duquel il rachètera près des deux tiers de la participation détenue dans son capital par le Fonds stratégique d'investissement (FSI). En conséquence, la part du FSI diminuera à 5,58% du capital, contre 13,73% actuellement, et à 5,73% des droits de vote (22,75%).

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant