Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
CASINO, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
CASINO, DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40, comme les autres indices européens, a effacé ses gains de la matinée (-0,35% à 13h20) dans un marché volatil après la publication du compte-rendu la veille de la Fed.

* Les cycliques, notamment la construction (+0,5%), les technologiques (+1%) et la chimie (+0,8%) soutiennent toutefois la cote en Europe.

A Paris, ACCOR (+1,3% à 33,38 euros) se distingue et signe une des plus fortes hausses du CAC 40. Crédit suisse a ajusté son objectif de cours de 38,2 à 38,6 euros et réitéré son conseil de neutralité, estimant que le groupe hôtelier devrait être un des grands bénéficiaires de la reprise du revenu par chambre (RevPar) au troisième trimestre en Europe.

VALEO prend 1,6%, LAFARGE, plus forte hausse du CAC, +1,6% et GEMALTO 1,3%.

* SOLVAY gagne 1,6%. Le groupe chimique a confirmé jeudi son objectif pour 2014 après avoir retraité ses comptes pour refléter la cession en cours de son activité de régénération et de production d'acide sulfurique Eco Services, annoncée fin juillet.

* CGG gagne 2,2% après avoir annoncé un taux de disponibilité de ses navires de 92% au 3e trimestre - contre 89% un an plus tôt - et un taux de production de 92% également, contre 94% au 3e trimestre 2013. Le spécialiste français des services et équipements géophysiques a précisé que le taux d'occupation de sa flotte pour le 4e trimestre 2014 et pour le 1er trimestre 2015 s'établissaient respectivement à 85% et 60%.

* EDENRED s'adjuge 2,4% à 20,765 euros. Deutsche Bank a relevé sa recommandation sur le titre du spécialiste des services prépayés de vendre à conserver avec un objectif de cours porté de 21 à 22,50 euros, le broker estimant que la perte de près de 17% du cours d'Edenred depuis le début de l'année offre "une opportunité de trading à court terme". Il dit s'attendre à ce qu'Edenred annonce mercredi prochain une solide performance opérationnelle sous-jacente pour les 9 premiers mois de l'année.

* A contre courant du marché, ALCATEL-LUCENT (-3,48%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Morgan Stanley a révisé en baisse de 14% son estimation d'excédent brut d'exploitation (Ebit) en raison de l'annonce par AT&T d'une réduction de ses dépenses d'équipement. AT&T est un des plus gros clients d'Alcatel-Lucent pour des raisons historiques, Lucent ayant appartenu à AT&T.

* Les bancaires coiffent le marché. CRÉDIT AGRICOLE perd 1,5%, BNP Paribas 1,3%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,4%.

* INNATE PHARMA (+10,98%) s'envole et prend la tête des hausses de l'indice CAC Mid&Small. Citigroup a entamé la couverture du titre de la société de bio-pharmacie en conseillant de l'acheter avec un objectif de cours de 10,0 euros.

* CASINO (+1,3%) et INTERMARCHÉ ont annoncé mercredi qu'ils allaient à leur tour, après AUCHAN et SYSTÈME U, regrouper leurs achats dans les produits de grandes marques vendus en France à compter des négociations tarifaires qui débutent en novembre avec leurs fournisseurs.

* FONCIÈRE DES MURS (-2,64%), filiale de FONCIÈRE DES RÉGIONS (+0,68%), a annoncé jeudi son intention de procéder à une augmentation de capital de 200 millions d'euros, pour soutenir ses projets de croissance, et avoir déjà connaissance d'intentions de souscription à hauteur de plus de 75% de l'opération

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Gwénaëlle Barzic et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant