Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS EN NETTE HAUSSE À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS EN NETTE HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en nette hausse à la mi-journée, l'accord conclu in extremis pour le sauvetage financier de Chypre éloignant le spectre d'un nouvel épisode de la crise de la dette en zone euro.

A 12h45, l'indice CAC 40, qui a perdu 1,9% la semaine dernière avec les atermoiements entourant le dossier chypriote, s'octroie 1,44% à 3.824,54 points.

* Les BANQUES de la zone euro (+1,27%) sont les principales gagnantes en Bourse de l'accord conclu entre Chypre, l'Union européenne et le Fonds monétaire international, qui impose la fermeture de la deuxième banque chypriote contre un plan d'aide de 10 milliards d'euros.

BNP PARIBAS avance de 2,67%, CRÉDIT AGRICOLE de 2,64% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,08%, malgré les commentaires de Moody's sur les banques françaises, l'agence de notation maintenant sa perspective négative sur le système bancaire français en raison des conditions d'activité difficiles sur fond de récession en Europe.

* SCHNEIDER ELECTRIC (+3,57%) signe la plus forte hausse du CAC 40, JPMorgan l'ayant intégrée à sa liste de valeurs préférées et placée en tête de ses choix dans le secteur des biens d'équipement.

* Les VALEURS CYCLIQUES profitent également de l'accord chypriote alors que les autorités européennes ont montré leur détermination à sauver la région d'une nouvelle crise, estiment des analystes.

GEMALTO prend 2,33%, CAPGEMINI 2,3%, ALSTOM 2,13% ou encore RENAULT 1,98%. L'indice Stoxx des valeurs technologiques européennes grimpe de 1,42% et celui de la construction de 1,13%.

* EADS avance de 2,14%. Japan Airlines pourrait acheter une vingtaine d'Airbus A350 pour quelque 400 milliards de yens (3,25 milliards d'euros), selon le quotidien Nikkei.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+4,9%) signe la meilleure performance de l'indice SBF 120, le spécialiste de la bioanalyse ayant été retenu par la Commission européenne pour un programme de quatre ans portant sur la détection d'allergènes alimentaires.

* A rebours de tendance, GDF SUEZ (-0,41%, rare baisse du CAC 40) est délaissé après avoir progressé de 7,5% la semaine dernière à la faveur de son statut de valeur défensive dans un contexte d'incertitudes nourries par le dossier chypriote.

* AIR FRANCE-KLM cède 2,56%, plus forte baisse du SBF 120, alors que se tient un conseil d'administration au cours duquel le PDG Jean-Cyril Spinetta pourrait annoncer la démission de ses fonctions cet été, soit neuf mois avant la fin de la limite statutaire pour ce poste, selon le site d'informations économiques latribune.fr.

* RÉMY COINTREAU abandonne 2,06% après une dégradation de recommandation de Nomura, le broker mettant en avant les annonces de PERNOD RICARD (-0,16%) qui a averti vendredi que ses ventes pour le nouvel an chinois avaient été plus modérées cette année qu'en 2012.

* NICOX lâche encore 1,96% après son recul de plus de 8% vendredi consécutif à la nouvelle perte de la biotech et à sa trésorerie en baisse en 2012.

* ARCHOS gagne 5,43%. Le fabricant français de tablettes a annoncé vendredi la nomination de Loïc Poirier à la direction générale, où il remplacera le fondateur du groupe, qui a enregistré une perte de près de 40 millions d'euros en 2012 en raison de la concurrence qui fait rage sur le marché des tablettes.

* TRANSGENE progresse de 3,06% après l'annonce d'un accord avec SANOFI (+1,01%) pour fabriquer des produits d'immunothérapie, notamment ceux du spécialiste des vaccins thérapeutiques.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant